Mettons les choses au clair dès le début. 

L’idée n’est pas vous de dire comment arriver à vivre du massage en cette période de pandémie. 

Le but de cet article est de vous présenter les éléments qui vous permettront de développer une activité pérenne autour du massage bien-être avec les avantages et inconvénients de notre époque.

Le bon état d’esprit pour vivre du massage

Vivre du massage, une notion très subjective

Vivre du massage, qu’est ce que cela signifie pour vous ?

Si je posais cette question à chacun de mes lecteurs, j’aurais certainement autant de réponses différentes que de personnes interrogées.

Certain(e)s d’entre-vous désirent se lancer (ou ce sont lancé(e)s) dans le massage pour assouvir un désir de changement de vie.

Pour construire un cadre de travail plus sain, plus autonome et sur lequel ils peuvent avoir un contrôle total.

D’autres l’ont fait dans un esprit entrepreneurial, des motivations financières, attirés par la rentabilité de cette activité.

D’autres encore, la majorité certainement, se sont lancés pour des raisons se trouvant dans le panel très large existant entre les deux visions citées précédemment.

Partant de là, je n’ai pas à extrapoler énormément pour me dire que si je vous posais la question :

“A partir de quel chiffre d’affaire réalisé auriez-vous l’impression de vivre du massage ?”

Les réponses seraient tout aussi différentes les unes des autres.

Vivre du massage : une notion qui peut varier plusieurs fois au cours de votre carrière.

Au tout départ, on découvre l’activité. 

On rêve d’une pluie de clients incessante, de carnet de rendez-vous qui déborde et de revenus stratosphériques.

On est grisé par la nouveauté et le challenge à relever. 

Puis c’est un peu la douche froide … le nombre de nouveaux clients grandi beaucoup plus lentement que l’on avait imaginé.

C’est le premier changement dans vos objectifs. 

De “ je veux très bien vivre du massage” on passe à “je serais déjà heureux d’arriver à payer mes factures quotidiennes avec mon activité”.

Avec de la patience et du travail, vous pouvez ensuite arriver à un moment de votre activité où vous travaillez beaucoup.

Et là , la frontière entre beaucoup … et trop, est parfois mince.

Il m’est arrivé plusieurs fois de faire des journées consécutives de prestations de massage, très intenses et à très forte rentabilité.

Des journées de 8 à 10H de prestations, parfois sur plusieurs jours, payées aux alentours de 400€ la journée.

Avec ce genre de résultats, on a vite fait de se prendre à rêver … 

“Et si c’était comme cela chaque jours, chaque semaines, chaque mois ?”

Cela reviendrait à générer un chiffre d’affaire compris entre de 6000 et 8000€ par mois, qui cracherait dessus ?

Je pense que nous sommes d’accord pour le dire : PERSONNE

Certes, décrocher ce genre de contrats n’arrive pas tout seul et ils sont assez rares.

Donc lorsque l’on commence à naviguer dans ces sphères, ça a quelque chose de grisant.

Mais la réalité de ces prestations c’est souvent :

  • Se lever très tôt
  • Trimbaler tout son matériel sur des Kilomètres (mon record est de 400km)
  • Rester debout et masser à la chaîne des dizaines de personnes (mon record est de 19 en une seule journée)
  • Manger en 15 minutes et se remettre immédiatement au travail
  • Rapatrier son matériel chez soi
  • S’écrouler sur son lit.

Attention. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. 

J’adore ce genre de prestations : L’intensité, les voyages, les rencontres, l’aventure…

Mais tenir ce rythme de manière quotidienne sur le long terme est très éprouvant, voire nuisible pour la vie personnelle et à sa propre santé.

J’ai pris un cas extrême pour marquer votre esprit, mais un rythme de 3 ou 4 massages par jours, 5 jours sur 7 peut déjà être très éprouvant.

Selon votre condition physique, une cadence encore moins élevée pourrait l’être tout autant

Et c’est à cette étape que se dessine votre VRAIE définition personnelle de “vivre du massage”.

Un équilibre satisfaisant entre votre amour du métier, le temps et l’énergie que vous voulez (ou pouvez) y consacrer et le salaire que vous voulez en tirer.

Où que vous en soyez de votre carrière dans le massage bien-être, il vous faut prendre du recule sur votre activité.

Que vous en soyez à l’euphorie des premiers mois, dans le creux de la vague ou en période de sur-activité, votre entreprise et votre état d’esprit vont être amenés à évoluer.

Et Il va vous falloir agir pour ne pas vous laisser dépasser par les événements et garder le contrôle.

Trouver des solutions qui vont vous permettre d’avoir des revenus complémentaires, d’optimiser la rentabilité de vos prestations et celle de votre temps.

Appréhender toutes les opportunités liées à votre activité de massage bien-être

L’erreur la plus commune lorsque l’on se lance dans le massage bien-être, c’est de voir cette activité comme un type de service unique : Proposer des massages aux gens.

Le massage bien-être est un secteur d’activité. Et ce secteur d’activité comporte de nombreuses branches annexes.

Les prestations de massage

Certains massages particuliers peuvent vous ouvrir de nouveaux marchés entiers. Il peut être intéressant de s’y former pour se créer de nouvelles perspectives :

  • Le massage Amma vous ouvre les portes de l’événementiel et des entreprises
  • Le massage femme en ceinte vous permet d’accéder à un nouveau groupe de clientèle spécifique
  • Le deep-tissu et le massage sportif, le marché des salles et clubs de sport

Mais cette liste n’est pas exhaustive :

D’autres massages vous permettent d’étendre vos compétences et vos champs d’action au delà de la simple pratique du massage.

Le massage Ayurvédique, par exemple, est issu d’un univers riche et passionnant, regroupant de nombreuses pratiques : culinaires, de soins, philosophiques.

Si vous poussez votre apprentissage de cette culture, cela peut vous permettre de créer de véritables suivis sur le long terme auprès de vos clients, en leur apportant une approche holistique de leur bien-être, et à la création de prestations diversifiées et originales.

Mais il peut en être de même avec le shiatsu, la réflexologie et d’autres techniques riches en enseignement.

Il est important de garder l’esprit ouvert et ne pas se cantonner aux protocoles techniques.

Chacun d’entre eux a un univers, une réflexion, parfois même une conception du bien-être qui lui est propre.

S’approprier ces concepts vous permettent d’apporter une approche réellement nouvelle pour vos clients, et vous permet de diversifier vos prestations.

L’enseignement du massage

Si vous avez suivi une formation en massage bien-être, vous détenez un savoir faire.

Certes, ce savoir faire vous permet d’effectuer votre métier de manière qualitative.

 Mais si vous vous arrêtez là, vous n’exploitez qu’à moitié vos nouvelles compétences.

Si vous savez masser correctement, vous pouvez apprendre à une ou plusieurs autres personne à masser également.

Ces initiations au massage sont des prestations très rentables et très agréables à organiser.

Elles permettent de toucher une nouvelle clientèle, tout en créant des liens plus profonds avec elle.

Pour la petite histoire, ce type de prestation me rapportent plus en quelques heures, qu’une journée marathon de massage dont je vous parlais un peu plus haut.

comment vivre du massage

Les ventes de produits complémentaires au massage :

Le massage fait partie de la bulle économique du bien-être.

Et le bien-être est un marché immense et diversifié.

En vous reconvertissant dans le massage vous devenez expert dans votre domaine et, de ce fait, un conseiller très pertinent dans la proposition de produits liés au bien-être, qui seront complémentaires aux prestations que vous proposez : 

  • Huiles essentielles 
  • crèmes et  produits de beauté
  • Nutrition
  • Matériel d’auto-massage (ou lié au massage)
  • Livres sur le massage
  • la liste des possibilités est quasiment infinie.

L’idée n’est évidemment pas de devenir un commercial.

Mais créer un univers cohérent entre vos prestations et des produits existants, afin de continuer à compléter votre activité de services supplémentaires, peut se révéler très pertinent pour le développement de votre activité.

Avoir cette vision globale de votre activité vous permettra de construire de nombreuses sources d’acquisition de clientèle et de revenus complémentaires.

Cela vous permettra également de vous assurer chiffre d’affaire plus important, en offrant un panel de prestations pertinentes à vos clients tout en sortant du lot par rapport à votre concurrence.

Avoir une stratégie précise et réaliser une vraie prospection clientèle

Pitié ! 

Si c’est encore le cas pour vous, ne croyez plus que le triptyque “flyers, bouche à oreille et patience” est la clé de la réussite de votre activité.

Autant essayer de gagner les 24H du man avec une voiture à pédale.

(Spoiler : c’est pas gagné)

La concurrence peut être nombreuse selon l’endroit ou vous (allez) exercez et il est vital que vous vous battiez avec les meilleures armes possibles.

Il est primordial de bien préparer vos outils de communications, ainsi que le positionnement de vos offres et votre personal branding.

Nous sommes tous en quête d’authenticité, d’originalité et vos clients potentiels aussi.

Connaître ses concurrents, combler les manques, ajuster ses tarifs, proposer une approche différente ou complémentaire à ce qui existe déjà, vous permettra de vous faire remarquer dans le bon sens.

Il est inutile d’essayer de plaire au plus grand monde.

En voulant toucher tout le monde, on perd de son naturel et de son authenticité et finalement on ne touche personne.

Développer son image et son univers de manière intelligente vous permettra de toucher les personnes sensibles à votre approche et les fidéliser plus facilement.

Partir au petit bonheur la chance et inonder votre quartier de flyers, ne vous apportera rien.

Il est indispensable d’avoir une stratégie de développement de clientèle, cibler les bons endroits à prospecter, de la bonne façon avec le bon discours.

Utiliser les bons outils de communication et de promotion pour le développement de votre activité.

Internet est aujourd’hui incontournable.

Que vous viviez en plein coeur de Paris ou perdu dans les plaine du Larzac, le constat est le même.

Vous devez être présent sur le web, mais l’être de la bonne façon :

  • Il est inutile d’avoir des comptes sur chacun des réseaux sociaux existant, et une page Facebook seule ne suffira pas à augmenter de manières significatives vos résultats.

Si vous voulez utiliser les réseaux sociaux, apprenez à vous en servir de la bonne façon. 

Choisissez en 1 ou 2, apprenez à maîtriser leurs subtilités et concentrez-vous uniquement sur ceux que vous aurez choisi.

Le community management est une activité qui nécessite des compétences qu’il vous faut apprendre ou développer.

  • Un site internet fait avec les mauvais outils (tous les sites gratuits pour ne parler que d’eux) ne vous sera d’aucune utilité.

Si vous voulez avoir un site internet pour votre activité de masseur .euse bien-être, apprenez à le réalisez vous-même avec les bon outils afin d’être indépendant(e) dans sa gestion et son utilisation et avoir un réel impact sur votre activité.

  • Utiliser la publicité Facebook ou Google Ads sans y être un minimum formé vous fera perdre du temps et surtout de l’argent.

Si vous voulez utiliser la publicité numérique pour faire connaître vos prestations, formez-vous à ces outils pour en comprendre les mécanismes et en tirer des résultats.

Pour résumer :

Lorsque vous êtes masseur .euse bien-être, il vous faut prendre conscience que vous devenez chef d’entreprise.

Et aujourd’hui plus que jamais, pour avoir une entreprise viable il vous faut voir large et voire grand.

L’époque que nous vivons nous offre, certes sont lots de déconvenues, mais également une flexibilité et des opportunités inédites dans l’histoire de l’humanité.

Se cantonner au simple cadre de son activité de base, c’est potentiellement se  priver de nombreuses voies susceptibles de vous faire évoluer professionnellement et personnellement.

Les rencontres que vous ferez et les chemins que vous emprunterez au fil de votre carrière vous permettront de vous remettre en question, d’évoluer et d’adapter votre activité à vos objectifs.

Certaines évolutions vous ramèneront plus de clients, d’autres vous permettront d’optimiser votre temps et votre rentabilité.

Et en restant curieux, ouvert et audacieux vous vous rapprocherez chaque jour un peu plus de la réalité de votre propre définition de “ vivre du massage”.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.