Je n’ai pas toujours été masseur et encore moins dans le secteur du bien-être … C’est tout l’inverse même.

Comme beaucoup, j’ai suivi la voie normale de l’école, des études, des petits boulots et du choix d’une carrière plus ou moins par défauts.

Ces choix professionnels ont été plus influencés par les opportunités qui se sont présentés au fil de ma vie et par la nécessité d’avoir un revenu pour vivre, que par mes réelles aspirations.

C’est ainsi que je me suis retrouvé dans l’hôtellerie.

Des horaires de travail délirant, un stress permanent, un environnement professionnel assez toxique sur un fond d’hygiène de vie déplorable, reliquat d’une jeunesse mouvementée et parsemée d’excès en tout genre.

D’un certain côté je m’y suis épanouie.

En quelques années, à la bonne fortune de rencontres et de quelques voyages, j’ai gravi les échelons de la hiérarchie pour me retrouver à la tête d’établissements de standing, à l’étranger puis en France.

Cependant, ce rythme de vie intense à peu à peu rongé ma santé et mon esprit pour me conduire à l’épuisement le plus total.

Quelques années plus tard, j’ai dû quitter mon emploi et me mettre en repos forcé durant plusieurs mois.

Cet événement fut le préquel d’une période assez sombre qui, en 2 ans de temps, m’a conduit à me retrouver sans domicile et sans ressource.

Et c’est ici que commence mon histoire avec le massage bien-être et de Massage Lazarus.

Lorsque que j’ai commencé à m’intéresser à une carrière dans le massage, j’ai eu toutes les peines du monde à trouver des informations fiables et concrètes sur le métier.

Comment se lancer ?

Combien peut-on espérer gagner ?

Quelles formations choisir ?

Et bien d’autres du genre …

Toutes ces questions basiques que je me posais avant de faire le grand saut et qui restaient sans réponses …

Au fond du trou, plus pour me raccrocher à un projet qu’autre chose, je me suis lancé dans l’aventure sans réfléchir, faisant confiance à mon intuition et à ma bonne étoile (qui semblait m’avoir oublié depuis quelques temps, cette garce)

Durant mon cursus et ma première année d’activité, je me suis rendu compte que j’avais de nombreuses lacunes qui me bloquaient dans l’évolution de mon activité.

Car c’est une chose de savoir masser, mais développer une entreprise de massage en est une autre totalement différente…

Pourtant pas un mot sur le sujet n’avait été abordé lors de mes diverses formations en école.

Au fil de ma carrière, j’ai commencé à créer des ateliers afin de permettre aux amateurs de s’initier aux massages avec des gestes de pro.

Durant ces petites formations en présentiel, je me suis découvert une véritable appétence pour la transmission de savoir.

Durant cette période, j’ai reçu de nombreux messages de personnes me témoignant leurs regrets de ne pouvoir participer à ces ateliers… Souvent par manque de temps ou d’argent.

J’ai donc très vite recherché des solutions pour permettre aux plus grands nombre d’avoir accès à ces connaissances et ce, quelques soient leurs ressources financières et leurs emplois du temps.

C’est de là qu’est né Massage Lazarus (que j’appelle Lazarus car c’est plus court, plus sympa et surtout parce que je fais un peu ce que je veux 😀 ).

Tout d’abord destiné aux amateurs, je me suis très vite rendu compte que la plus part des personnes venant consulter le blog ou souscrivant à mes formations en ligne étaient intéressées par une reconversion dans le massage bien-être.

Et quand je dis la plus-part, c’est en fait l’intégralité de mon audience : 100% des messages que je recevais (et que je reçois encore) concernaient le massage professionnel.

Cela faisait déjà quelques temps que j’exerçais le métier, mon entreprise était lancée et j’avais acquis une certaine expérience du marché.

  • Quelles stratégies marchent, lesquelles ne marchent pas
  • Quels massages se vendent et ceux qui se vendent moins, voire pas du tout
  • Quels est l’investissement minimum nécessaire
  • Quels sont les erreurs les plus courantes …

J’échange très régulièrement avec mes lecteurs et encore une fois ce sont les mêmes raisons qui les bloque dans leur reconversion.

“Je n’ai pas les moyens …”

“Je ne peux pas bloquer des semaines pour me former …”

C’est ainsi que je me suis attelé à la création d’une formation qui peut permettre à qui le désire de se lancer dans le massage bien-être.

Par la suite, j’ai articulé tout le blog autour de cette thématique.

Depuis, je créé des contenus gratuits, sous forme d’articles et vidéos, ainsi que des programmes avancés afin de se lancer dans les meilleurs conditions et de permettre aux masseurs et masseuses bien-être qui le désire de s’épanouir dans leur activité.

De par l’exploitation de Lazarus, j’ai pu également me former aux outils de communication et de marketing moderne.

Ces nouvelles connaissances ont révolutionné ma vision de l’entreprise.

J’essaie maintenant d’adapter ces connaissances au marché et de les mettre à disposition du plus grand nombre.

Si vous êtes intéressé par le métier, je vous invite à vous inscrire à la formation gratuite que je propose.

Vous y trouverez, entre autres choses,  l’essentiel des éléments à connaître avant de débuter votre reconversion.