Le massage ayurvédique Abhyanga c’est quoi ?

Le massage ayurvédique est l’une des plus anciennes formes de massage, dont les premières traces remontent à environ 5000 ans (ce qui n’est pas rien vous en conviendrez).

Comme son nom vous le laisse deviner, il est issu de l’Ayurveda, la médecine traditionnelle indienne qui est toujours pratiquée de nos jours et reconnue par l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé).

La médecine ayurvédique a une approche holistique de la santé des êtres humains et elle établit des liens étroits entre la santé physique et psychologique.

Selon cette approche de l’organisme, les hommes et les femmes sont traversée par le Prâna (souffle vital) qui peut être perturbé par une mauvaise hygiène de vie ou un état psychologique affaibli.

C’est donc la perturbation du Prâna qui entrainerait le mauvais fonctionnement du corps et divers maux dont les personnes pourraient souffrir (allant des simples maux de tête jusqu’à la dépression…)

Le massage Ayurvédique a pour but de rééquilibrer le Prâna et, de ce fait, accompagner la personne en souffrance vers son rétablissement.

Il existe 7 types de massage ayurvédiques reconnus, (mais il est possible que vous en trouviez d’autres formes en cherchant sur le net).

Quels sont les différents types de massage ayurvédique ?

  • Le Sarvanga Abhyanga : c’est le massage ayurvédique du corps complet
  • Le Shiro Abhyanga : cette version cible uniquement la tête de la personne massée
  • Le Pad Abhyanga : celui-ci se concentre uniquement sur les pieds du receveur
  • Les points Marma : ce massage ayurvédique consiste à l’exécution de points de pression sur différentes parties du corps
  • Le massage Kérala : ce protocole a la particularité d’être effectué uniquement avec les pieds
  • Les massages ayurvédiques post-nataux (pour les jeunes mamans) ainsi que pour les nouveau-nés.
  • Le massage au bol Kansu, qui pourrait être assimilé à un dérivé de la réflexologie plantaire chinoise, où un bol d’alliage de 5 métaux (l’or, le zinc, le cuivre, le bronze, l’argent et l’étain) est utilisé pour masser la zone des pieds.

Comment se déroule un massage ayurvédique ?

Tout d’abord, le praticien ou la praticienne en massage ayurvédique devra déterminer le profil ayurvédique (appelé aussi « humeur ») de la personne à masser.

Comme je vous l’expliquais dans l’introduction, l’approche ayurvédique prend en compte l’intégralité de la personne.

Il faut comprendre que dans cette médecine, il existe trois types de profils qui ont chacun leurs spécificités.

Selon que vous soyez d’un profil ou d’un autre, la pression, le type de mouvements et même l’huile utilisée seront différents.

L’idée étant d’adapter votre massage à la personne et à sa problématique.

L’Ayurvéda distingue trois types de constitutions de base (les fameuses humeurs) appelées Doshas :

  • Le type VATA 
  • Le type PITTA
  • Le type KAPHA

Dans cette approche de l’être humain, chaque individu est composé des 5 éléments (Terre, Air, Feu, Eau, Espace) dans des proportions différentes.

Ce sont ces différentes proportions qui déterminent votre type de Dosha.

Si votre type de Dosha est déterminé en PITTA par exemple, cela signifie que votre « Humeur PITTA » est en excès.

L’état d’équilibre (et donc de bonne santé) équivaudra à un équilibre des divers éléments, ce qui sera le but recherché d’un massage ayurvédique.

Si vous voulez connaitre votre type de Dosha, je vous mets un lien vers un petit test en ligne qui vous donnera votre profil ayurvédique.

Découvrez votre profil ayurvédique

Vous pourrez effectuer votre massage dans une ambiance musicale douce ou sans musique, selon la préférence de votre receveur.

Pour illustrer le déroulement d’une séance je vous ai mis ci-dessous une vidéo d’une partie d’un protocole de massage ayurvédique.

Extrait d’un massage ayurvédique

Quelle huile de massage utiliser pour le massage ayurvédique ?

L’huile à choisir dépendra de votre Dosha (ou de celui de votre client si c’est vous qui massez).

Un type Vata aura plutôt tendance à avoir la peau sèche et être sujet à une certaine forme de rigidité articulaire, donc un mélange d’huile nourrissante, cicatrisante et favorisant l’élimination des toxines sera pleinement adapté (par exemple un mixte huile de sésame et huile de Tulsi).

Une température tiède à chaude sera adaptée au type Vata.

Un type Pitta aura une peau qui pourra se montrer très réactive et chauffer rapidement. Un mélange plus apaisant et adoucissant sera préférable (Huile de sésame et aloe vera).

Une température tiède à fraiche sera adaptée à au type Pitta.

Un type Kapha, qui est certainement celui dont la peau sera de la meilleure qualité des trois aura pourtant tendance à graisser plus vite et donc à moins bien éliminer les toxines. Dans ce cas, vous préférerez un mélange hydratant et qui favorise la circulation sanguine (huile de sésame et fenugrec ou curcuma).

La température sera à adapter selon la préférence de la personne massée.

Quelle tenue porter pour effectuer un massage ayurvédique ?

Comme pour la plupart des massages, il sera préférable de porter des vêtements amples et confortables pour ne pas gêner les déplacements et la bonne exécution du protocole.

Quels sont les bienfaits du massage ayurvédique ?

  • Il a un effet détox sur le corps par une amélioration de la circulation des fluides corporels
  • Stimule la circulation sanguine
  • Apaise le corps et l’esprit
  • Participe à l’hygiène physiologique de la peau
  • Fortifie le système immunitaire
  • Améliore la mobilité des articulations, la posture et donc la transmission des messages nerveux vers les différents organes
  • Contribue à améliorer le sommeil et la récupération en général
  • Apporte une certaine forme de sérénité donc participe à lutter contre les états anxieux ou la dépression
  • Peut soulager certains maux du quotidien tels que les troubles digestifs, les migraines, les tensions musculaires

Quelles sont les contre-indications du massage ayurvédique ?

Au même titre que tous les autres, le massage ayurvédique abhyanga est à éviter en cas de :

  • Maladie cutanée, irritations ou ecchymoses
  • Fièvre ou période inflammatoire
  • Maladie de type cancer (sauf avis contraire du médecin traitant)
  • Femme enceinte ou jeune maman (sauf si maitrise du type de massage ayurvédique adapté)
  • Personnes âgées (sauf si formation pour cette partie de la population)

Comment se former au massage ayurvédique ?

Il existe de très nombreuses écoles proposant des formations aux différents massages ayurvédiques. Et vous n’aurez aucun mal à trouver un centre qui vous permettra de vous initier à ce protocole de massage riche et efficace.

Pour ceux ayant le budget et le gout de l’aventure, vous pourrez également aller vous former directement à la source, en Inde. De nombreux centres y prodiguent des enseignements.

De par ma propre expérience, la qualité du tuteur qui vous enseignera ce protocole est bien plus importante que la renommée de l’école dans laquelle il exerce.

Je ne peux que vous conseiller de faire vos propres recherches, de demander des avis d’anciens élèves et, si possible, d’entrer directement en contact avec le (ou la) futur(e) formateur (formatrice).

Si tant est que vous vous posiez la question, je ne propose pas de formation en massage ayurvédique.

Livres sur le massage ayurvédique Abhyanga

Si vous désirez approfondir vos connaissances sur massage ayurvédique ou l’Ayurveda en général, je vous met en lien quelques ouvrages qui vous y aideront

Conclusion

Le massage ayurvédique ou abhyanga, a la particularité d’être l’élément d’un tout encore plus grand, l’Ayurveda.

L’Ayurveda est certes, la médecine traditionnelle indienne, mais elle est aussi le témoignage de siècles de civilisation et de spiritualité.

Vous y découvrirez d’autres manières d’appréhender l’humain, l’hygiène de vie, la relation à l’autre et à la nature, de vous nourrir, bref… c’est un nouvel univers à explorer.

Pour peu que vous vous laissiez tenter par ce voyage, il est important de savoir que, comme dans toutes disciplines riches et variées, il y a des dérives.

De nombreux gourou auto-proclamés se servent de ces enseignements pour mettre sous leur coupe des personnes pouvant être en quête de sens pour leur vie.

Mais enrichir notre propre conception du monde, avec celles d’autres cultures aux mœurs et croyances différentes est l’une des voies les plus intéressantes pour la compréhension globale du monde, l’acceptation de son prochain et travailler à son ouverture d’esprit.

D’autres articles qui pourront vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.