Le massage des mains

Le massage des mains est une pratique tellement essentielle que je me demande, en rédigeant les premières lignes de cet article : pourquoi n’ai-je pas commencé par-là ?!

Comme le disait Aristote très justement, « la main est l’instrument des instruments ».

Ce sont les mains qui nous permettent de conduire notre voiture, de nous alimenter, de manifester l’amour et la tendresse et, pour beaucoup d ‘entre nous, de gagner notre vie.

Au même titre que les pieds, dont j’ai parlé lors d’un article précédent, nous utilisons nos mains tout au long de la journée et nous sollicitons en permanence, parfois de manière assez brutale, la délicate structure de ces bijoux de la nature.

Les mains sont les plus précieux outils dont nous disposons et comme toute chose précieuse, il faut en prendre soin.

 

Connaissez-vous bien vos mains ?

 

La main est formée de 27 os, séparés en trois catégories :

  • 8 os du carpes, placés en deux rangées de 4 os, reliés entre eux par des ligaments et qui forment le poignet
  • 5 os métacarpiens qui composent la paume de la main
  • 14 phalanges qui constituent les doigts (trois os par doigt, sauf le pouce qui n’en possède que deux)

Afin de la mettre en mouvement, plusieurs muscles entrent en jeux.

Certains se situent à l’intérieur même de la main, ils sont nommés « intrinsèques » et s’insèrent sur les os de la main à l’aide des tendons qui, pour la majorité, passent au niveau du poignet par un canal dont vous avez certainement déjà entendu parler, le « canal carpien »

Ces muscles permettent les mouvements des doigts.

Les autres muscles participant au mouvement de la main se trouvent au niveau des avant-bras et sont nommés muscles « extrinsèques ». (Ce qui justifie que pour un massage des mains efficace, la zone des avant-bras, voire des bras doit être également massée)

Trois nerfs principaux participent à l’innervation de la main : les nerfs médian, radial et cubital.

La vascularisation de cette zone du corps est effectuée par l’artère radiale externe et l’artère cubitale interne qui se rejoignent dans la paume de la main.

Une véritable petite usine de pointe où chaque élément, parfois fragile, interagit avec les autres afin de permettre à l’ensemble de fonctionner convenablement.

Mais parfois, la machine se grippe, un des rouages se trouve altéré à cause d’une maladie, d’un accident, d’un usage excessif ou juste parce que l’on n’en prend pas soin.

 

Les pathologies de la main

 

Que vous ayez un travail manuel ou pas, que vous soyez un casse-cou ou pas, les mains subissent tout au long de la journée des traumatismes pouvant déboucher, à plus ou moins long terme, sur des pathologies.

  • L’algodystrophie : C’est une maladie qui peut être la conséquence d’un traumatisme ou d’une opération chirurgicale. Elle se manifeste tout d’abord par des douleurs intenses et débouche généralement sur une raideur articulaire pouvant aller de la main jusqu’à l’épaule. Même si la nature de ce trouble reste encore obscure, s’il est bien traité, il se soigne dans 80% des cas.

 

  • L’arthrose : C’est une pathologie qui résulte de l’usure du cartilage (tissus qui recouvrent l’extrémité des os). Elle peut être due à l’âge, à un traumatisme ou être la conséquence d’une une inflammation (arthrite). Elle peut entraîner une déformation du doigt, des douleurs et une perte de mobilité avec possibilité de complication comme une algodystrophie. Il existe plusieurs types de traitement, plus ou moins invasif, mais qui ne garantissent pas la totale rémission pour chaque cas.

 

  • Le syndrome du canal carpien : C’est une pathologie très courante (5 pour 1000) qui résulte de la compression du nerf médian par le canal carpien. Le canal carpien est la région qui se trouve en bas de la paume de la main, où passent les 9 tendons fléchisseurs ainsi que le nerf médian. Lorsque les tissus gainant les tendons s’épaississent avec l’âge ou d’autres raisons (traumatisme, pathologies…), ils prennent plus de place dans le canal carpien réduisant ainsi l’espace autour du nerf médian qui se retrouve comprimé. Il pourra se traiter selon sa gravité, par une immobilisation, des antalgiques et, dans les cas les plus graves, par une petite opération.

 

  • Doigt à ressaut : C’est une pathologie qui est souvent associée au canal carpien. Ce syndrome se manifeste par un doigt bloqué douloureusement en flexion. Là encore, c’est l’épaississement de la gaine du tendon fléchisseur qui bloque son coulissement naturel et maintient le doigt dans cette position de flexion. Ce syndrome peut toucher un ou plusieurs doigts et son traitement est similaire à celui du canal carpien.

 

  • Tendinite de Quervin : C’est une inflammation des tendons du pouce due à leur frottement dans la «coulisse», située sur le bord externe du poignet. Cette inflammation est due aux mouvements répétés du pouce et du poignet.

 

 

La plupart de ces troubles peuvent être causés (entre autres) par l’usure naturelle du corps, par l’utilisation répétée des mains tout au long de votre vie. Et comme toute partie du corps, en prendre soin permet de les préserver et ainsi de lutter contre l’apparition de ces divers problèmes.

 

Le massage des mains, effectué de manière régulière, permet de les préserver du vieillissement naturel et de maintenir leur intégrité fonctionnelle dans le temps.

 

Les bienfaits du massage des mains

 

Comme je vous l’ai dit plus haut, les mains sont sollicitées en permanence par la plupart des gestes quotidiens. Le massage des mains permet de détendre les articulations, les petits muscles, les tendons pour en préserver la souplesse, la mobilité et ainsi en maintenir la bonne santé.

 

Les mains sont également très innervées : de nombreux récepteurs sont ainsi stimulés par le massage de cette zone, ce qui procure, durant son exécution, des sensations très agréables permettant d’atteindre un niveau de relaxation assez important.

 

Il n’est pas rare qu’une personne s’assoupisse durant ce massage.

 

La main est également le siège de nombreux points dit « réflexes » qui, au même titre que la « voute plantaire » participent à l’hygiène interne du corps lorsqu’ils sont stimulés.

 

La friction engendrée par les mouvements du massage des mains participe également à la bonne santé de la peau, en favorisant la circulation sanguine et en la débarrassant de ses cellules mortes.

 

Outre ces bienfaits « physiques », l’apaisement de l’esprit durant cet instant de relaxation favorise de nombreux processus physiologiques qui améliorent la qualité de vie générale de la personne massée régulièrement.

 

Si vous voulez en savoir plus sur les bienfaits du massage, j’ai écrit un article qui approfondit le sujet : vous le trouverez ICI.

 

Comment faire un massage des mains ?

 

Afin d’être précis, nous allons procéder par zone :

 

  • La paume de la main : Vous saisissez la main de la personne avec vos deux mains et vous la placez paume vers le ciel.

Ce sont vos pouces qui masseront cette partie. Vous pouvez faire des petites pressions, la lisser, effectuer des petits cercles.

  • Les doigts : Vous pouvez les saisir entre la pulpe de votre pouce et votre index, effectuer des petites pressions et des massages circulaires. Une fois cette manœuvre effectuée, étirez-les (délicatement).

 

  • La jonction entre la paume de la main et l’avant-bras : Faites glisser vos pouces de manière horizontale sur cette zone (-> <- ). C’est un endroit très sensible et très agréable ! Vous m’en direz des nouvelles !

 

  • Le dessus de la main : Vous ferez glisser la pulpe de votre pouce entre les tendons, partant de la base des doigts jusqu’au poignet. Répétez entre chaque tendon.

massages des mains

Conclusion :

 

Le massage des mains n’est pas compliqué à maitriser et il est diablement efficace.

Il peut se pratiquer avec ou sans huile, n’importe quand, n’importe où.

Pour l’avoir utilisé dans de telles circonstances, il pourra être également un outil efficace durant une crise de spasmophilie ou d’anxiété, durant lesquelles les mains et les bras sont alors souvent sujets aux fourmillements et à la tension musculaire.

Lorsqu’on apprend à masser, on se rend compte au quotidien des multiples champs d’action applicables à cette compétence.

Préparation physique, soutien moral, psychologique, effet antalgique … Sans compter les bienfaits sur votre relation de couple et votre rapport aux autres…

J’ai créé un protocole qui vous apprendra à masser les bras et les mains comme un pro. Si vous êtes intéressé, c’est ici que ça se passe ! => APPRENDRE LE MASSAGE DES MAINS

C’est un petit pas à faire pour un bénéfice maximum.

Alors qu’attendez-vous ?

Belle vie à vous.

 

D’autres articles qui pourront vous intéresser :

D'autres articles :
Le massage du dos – Le guide Le massage du dos est souvent la première expérience que nous avons du massage. Par la suite, elle reste la zone « chouchoute » que l’on aime se faire...
Massage : formation en ligne VS formation en salle Avec les formations en ligne, nous vivons actuellement un véritable bouleversement des méthodes d’enseignement. Le numérique et l’accès aux connaissan...
Devenir masseur bien-être : Combien ça coûte ? L’activité de masseur professionnel, que ce soit pour en faire un complément de salaire ou une reconversion professionnelle totale, séduit de plus en ...

Leave A Response

* Denotes Required Field