illustration formation en ligne de massage

Massage : formation en ligne VS formation en salle

Avec les formations en ligne, nous vivons actuellement un véritable bouleversement des méthodes d’enseignement. Le numérique et l’accès aux connaissances en ligne bousculent les fondements pluri-centenaires de l’apprentissage et de l’éducation.

Chaque jour, nous voyons dans le fil d’actualité de nos réseaux sociaux des publications qui nous promettent de nous apprendre l’hypnose, la programmation informatique ou encore à devenir coach, expert en photographie ou dans d’autres domaines.

Autant de promesses qui peuvent laisser circonspect quant à la pertinence et l’efficacité de ces moyens de formation, à la qualité de l’enseignement et à l’absence de « contact humain » et encourent ainsi à la méfiance.

Circonspection d’autant plus élevée lorsque cela touche l’apprentissage d’une compétence manuelle comme le massage (qui est le thème qui nous intéresse ici).

Mais reprenons les éléments dans l’ordre.

 

Origine et évolution de la formation à distance (l’aïeul de la formation en ligne) :

 

Bien qu’existant depuis 1850, la formation à distance a commencé à prendre de l’importance à l’époque de la seconde guerre mondiale.

Le CNED (qui portait un autre nom à l’époque) a été créé afin de pallier à la désorganisation du système éducatif français causé par la guerre, notamment pour les enfants déportés et les blessés.

 

Durant cette période, la formation à distance permit à de nombreuses personnes de se former et de se diplômer dans quasiment tous les secteurs d’activité : de l’art à l’économie en passant par la géographie, l’histoire, les sciences ou encore la médecine.

 

Les « cours par correspondance », comme ils étaient appelés à l’époque, eurent tellement de succès qu’ils perdurèrent une fois la guerre terminée.

 

Dans le milieu des années 70, surfant sur les progrès technologiques, la formation à distance s’est modernisée et a poursuivi son expansion grâce à son adaptabilité et sa diversité.

 

  • Les cours étaient mis à jour et adaptés à l’évolution de la société et du marché du travail
  • Les formations aux nouveaux métiers issus des progrès technologiques étaient accessibles à tous
  • Un accompagnement personnalisé était proposé à chaque étudiant par la correspondance
  • La possibilité d’une reconversion professionnelle était possible à tout âge et en tout lieu

 

De nos jours, la formation en ligne (aussi connue sous l’acronyme MOOC : Massive Open Online Course), a pris un nouvel élan.

Elle est maintenant développée et utilisée à grande échelle par les universités les plus prestigieuses du monde (Harvard aux Etats-Unis et HEC en France pour ne citer qu’eux, mais il y en a bien d’autres).

 

Le but de ce préambule est de vous montrer, par son histoire, que la formation à distance n’est pas une invention de notre temps.

Elle est presque deux fois centenaire et a suivi le cours de l’évolution de la société en s’adaptant aux besoins et aux outils de son époque.

 

Maintenant l’historique posé, nous allons nous intéresser plus précisément à la formation en ligne du massage bien-être.

 

illustration formation en ligne de massage

 

 

Formation en présentiel VS formation en ligne en massage

 

Bien qu’en plein essor, la formation en ligne soulève certaines interrogations, surtout pour l’acquisition de compétences manuelles, sur lesquelles il est important de s’arrêter quelques instants.

 

Je vais donc proposer ci-dessous divers critères et effectuer une comparaison entre une formation en présentiel (en salle avec d’autres élèves et un tuteur) et une formation en ligne, afin d’en tirer les points forts et les points faibles.

 

Il va de sens que cette analyse est nourrie de ma propre expérience et comparera donc les formations en présentiel telles que je les ai vécues et les formations en ligne telles que je les propose.

 

Le contenu théorique de la formation en massage:

 

  • Formation présentielle en massage :

 

Sous forme de cours magistraux, le tuteur expose le savoir aux élèves qui écoutent attentivement.

Certains prennent des notes, d’autres pas.

Ponctuellement, des questions peuvent être posées afin de combler certaines incompréhensions et ainsi compléter les connaissances de base à assimiler.

Cependant, les formations en présentiel sont souvent denses et limitées dans le temps (sur 3 à 5 jours). Ces formations n’étant pas individuelles mais en groupe (de 6 à 12 personnes), toutes les interrogations ne peuvent pas être développées.

La timidité de certains participants pourra également être un facteur bloquant pour demander des précisions sur les éléments un peu flou.

 

Une fois la formation terminée et le certificat en poche (ou pas), il n’y a pas forcément de support ou de suivi afin de se remémorer les éléments ou d’éclaircir certains points, mal ou pas assimilés.

 

Le point positif est le côté « vivant » et convivial de l’enseignement.

 

 

  • Formation en ligne en massage :

Elle se présente sous forme de vidéos organisées par thèmes, consultables au rythme de l’étudiant et « re-visionnables » à loisir.

Selon sa préférence, l’étudiant peut étudier la partie théorique et la partie pratique dans l’ordre qu’il souhaite, selon sa préférence. Ainsi, il pourra commencer directement par l’apprentissage des gestes et prendre connaissance des cours théoriques quand il le voudra.

 

Si des interrogations subsistent, le tuteur est disponible (sans limite dans le temps) via un support email afin d’apporter une réponse adaptée et personnalisée à chaque étudiant, pour lui permettre d’avancer dans les meilleures conditions.

Si la même question est posée plusieurs fois, le cours concerné est retravaillé afin de le rendre plus précis et plus clair.

 

Le point positif est que l’étudiant peut ainsi se former à son rythme et prendre le temps adéquat pour assimiler les informations.

 

 

Le contenu pratique (les gestes et les protocoles) :

 

  • Formation en présentiel en massage :

Ce sont des formations intenses : parfois près d’une centaine de mouvements pour un seul protocole. Les sessions durent de 3 à 5 journées de 7h chacune, en groupe de 6 à 12 personnes.

Le tuteur montre un enchaînement sur un étudiant, le reproduit sur un deuxième élève afin que le premier puisse voir, lui aussi, le protocole.

 

Les élèves se mettent ensuite en binôme et effectuent, à tour de rôle, l’enchaînement appris sous le regard du tuteur qui corrige les postures et les gestes.

Une fois que chaque étudiant a effectué l’enchaînement, le tuteur passe aux mouvements suivants et ce, jusqu’à la fin du protocole.

Une fois la formation terminée, l’étudiant repart avec un livret illustré retraçant le protocole. Il n’y a pas de suivi.

 

Les points positifs :

 

  • L’ambiance est généralement détendue et propice à l’apprentissage.

 

  • Vous aurez à votre disposition plusieurs modèles pour travailler votre technique :

Il est intéressant de travailler sur différentes morphologies, types de peau, homme, femme … (bien que, très souvent, les binômes se forment en début de formations et restent, à quelques exceptions près, les mêmes tout au long de la formation).

  • Le tuteur peut interagir en direct avec vous afin de de corriger vos gestes.

 

Les points négatifs :

 

  • La durée et la densité de la formation :

Il est parfois compliqué pour le tuteur de s’attarder trop longtemps sur un enchainement précis ou sur une personne en difficulté.

Le timing de la formation est assez serré car limité dans le temps (sachant que la dernière journée est essentiellement destinée à la certification).

 

  • Le suivi post-formation :

Une fois le certificat en poche (ou pas), vous êtes livré à vous-même.

Si vous n’avez pas pratiqué à de nombreuses reprises dans les semaines qui suivent la formation, vous perdez les automatismes, les bonnes postures, les souvenirs s’effacent au détriment de votre nouvelle compétence.

 

Le livret fourni et vos notes (si tant est que vous en ayez pris) vous remémoreront certains gestes, mais ne remplaceront pas ou difficilement un contenu visuel adéquat.

 

Formation en ligne en massage :

 

C’est une espace privé, hébergé sur un site dédié, sur lequel vous avez accès à l’intégralité de la formation (composée de textes et de vidéos).

Les formations sont divisées en modules, chaque module contient plusieurs vidéos.

Chaque vidéo présente un mouvement ou un enchaînement de mouvement qui suivent la chronologie du protocole enseigné.

 

Suivant la formule choisie, les formations sont disponibles :

  • Par un abonnement mensuel (résiliable à tout moment) : l’accès au contenu est illimité tant que vous êtes abonnés
  • A la carte : l’achat d’une formation vous permet de conserver le contenu à vie.

 

Les points négatifs :

  • Vous devez avoir une personne disponible afin de vous servir de modèle pour reproduire les gestes enseignés afin d’apprendre le protocole (L’idéal étant de trouver une personne désirant apprendre également à masser afin d’effectuer un roulement, ce qui rendra l’apprentissage plus ludique et motivant).

 

  • Vous n’avez pas de tuteur à côté de vous pouvant corriger, en temps réel, vos mouvements.

 

Les points positifs :

 

  • Les vidéos peuvent être visionnées autant de fois que vous le souhaitez :

Si un geste précis vous cause du souci, vous pouvez y revenir autant de fois que nécessaire, il n’y a pas de contrainte de temps.

Vous pouvez également passer aux mouvements suivants pour revenir sur celui qui vous bloque un peu plus tard.

 

  • La formation peut être effectuée où et quand vous le souhaitez :

L’hébergement de la formation sur un site internet vous permet d’avoir accès à tout moment et en tout lieu à votre formation.

Le site étant « responsive » (adapté au smartphone), il suffit d’une connexion internet pour avoir accès à la formation.

Que ce soit chez vous, sur la plage, chez des amis, en vacances, vous pouvez travailler votre protocole au rythme et de la manière qui vous convient le mieux.

 

Ce format vous permet d’adapter votre apprentissage à votre réalité et à vos contraintes quotidiennes.

 

  • Le suivi post formation

Comme mentionné un petit peu plus haut, le support par mail permet d’avoir un tuteur disponible afin de vous aider dans votre progression.

Ainsi, quelle que soit la vitesse à laquelle vous vous formez, chacune de vos questions trouveront une réponse personnalisée vous permettant d’avancer.

Même plusieurs semaines ou plusieurs mois après l’achat de la formation, le tuteur reste disponible pour des conseils ou questions.

 

  • Le format évolutif :

Au fil des retours et échanges avec les divers étudiants, les formations s’étoffent. Les vidéos et explications sont améliorées afin de les rendre toujours plus complètes et pertinentes.

Une fois les modifications faites, elles sont immédiatement intégrées aux divers programmes et les personnes ayant souscrit aux formations sont averties en temps réel des mises à jour.

 

La contrainte de temps et de lieu de la formation en massage:

 

Peu abordé lors des précédents points, il me semble important d’étayer un peu le sujet.

Je ne reviendrai pas sur le cas de la formation en ligne car, étant dématérialisée elle est accessible à tout moment et en tout lieu et de ce fait, ces contraintes n’existent pas.

 

Dans le cas de la formation en présentiel, il sera nécessaire de bloquer plusieurs jours complets consécutifs afin de suivre l’enseignement.

Le lieu de formation est un facteur à prendre en compte car les temps de trajet et les surcouts éventuels liés au déplacements et à l’hébergement ne sont (dans certains cas) pas négligeables.

 

Le prix de la formation en massage:

Le but n’est en aucun cas de juger le tarif de telle ou telle solution, mais d’avoir un regard objectif sur le coût de production de chacun de ces moyens de formation, d’en connaître les tenants et les aboutissants.

 

Les formations en présentiel en massage:

 

Les frais pour les écoles organisant une formation sont assez importants (ce qui explique, entre autre, le prix qui peut sembler parfois très élevé) :

  • Location de la salle
  • Indemnisation du formateur
  • Frais administratifs, taxes et impôts

Ainsi, une formation pour un massage complet, type californien (ou autre) variera entre 300 à 500€ selon les écoles (frais de déplacement, d’hébergement et repas non compris).

L’organisation de formation plus courte (pour une zone précise par exemple) est difficilement réalisable pour des raisons budgétaires.

Il y a un seuil de prix de formation en dessous duquel les écoles ne peuvent pas descendre sous peine d’être déficitaire.

 

La formation en ligne en massage:

Les frais d’hébergements en ligne des formations, même s’ils ne sont pas gratuits, ne sont pas exorbitants. L’absence de tuteur en réel et de frais de location de salle permettent d’abaisser le prix pour le rendre accessible au plus grand nombre.

Cette (quasi) absence de contrainte budgétaire permet une plus grande diversité des formations et des contenus. Allant de formations pour une zone précise (pieds, mains), à d’autres concernant des protocoles plus complet.

 

La certification :

 

Certainement le point sur lequel j’ai été le plus questionné depuis l’ouverture de mon blog.

« La Certification ». Le sésame censé donner accès au monde du massage professionnel, garantissant réussite et prospérité …

Avant d’aborder les deux visions de la certification, (en présentiel et en ligne) je me dois d’apporter quelques éclaircissements à ce sujet.

Encore une fois, il ne s’agit que de MON point de vue, basé sur MON expérience et qui évidemment n’engage que MOI.

 

Tout d’abord, que sont ces « certifications » ?

 

Ce sont des attestations de suivi de formation (c’est-à-dire qu’elles attestent que vous avez été présent chaque jour du stage) et d’aptitude à un instant T (le jour du passage de la certification).

Elles ne sont pas reconnues par l’état et n’ont aucune valeur juridique.

 

Pour les écoles et les labels, comme les écoles certifiées FFMBE – Fédération Française du Massage Bien-Etre – par exemple, elles commencent à avoir une reconnaissance sur le point de vue professionnel dans certaines structures de bien-être (pour peu que l’on soit tenté par le salariat).

 

Les certificats sont délivrés après 3 à 5 jour de formation durant une épreuve de pratique durant laquelle on peut, généralement, s’aider du livret contenant le protocole illustré.

 

Le taux d’obtention de ces certificats est d’au moins 90% (Je crois que sur les 8 sessions de formation auxquelles j’ai participé, donc sur environ 80 personnes, seul 2 ou 3 ne l’ont pas obtenu).

 

Loin de moi l’idée de dire que les certificats sont distribués à tout va, car ce n’est pas le cas, mais ils ne sont pas la garantie que le protocole est bien assimilé et que vous serez prêt à exercer dès leur obtention.

 

Un travail personnel important devra être effectué par vous-même une fois la formation terminée afin de maitriser parfaitement les enseignements pour pouvoir effectuer un massage de qualité ou de les proposer en clientèle (si votre but est d’en faire votre métier, bien évidemment).

 

La légitimité légale et professionnelle des certifications en massage bien-être :

 

Pour qu’il n’y ait pas de méprise sur mes propos :

JE DECONSEILLE CATEGORIQUEMENT DE SE LANCER PROFESSIONNELLEMENT DANS LE MASSAGE BIEN-ÊTRE SANS FORMATION.

On ne s’improvise pas masseur bien-être. Certaines connaissances sont indispensables et la maîtrise PARFAITE d’au moins un protocole est PRIMORDIALE pour avoir une chance de vivre de ce secteur d’activité.

Ceci pour clarifier ma position sur ce sujet.

 

Cela étant dit, il n’existe aucune loi interdisant à une personne de se lancer dans le métier sans certification.

 

Cependant, certaines structures (comme les spas, certains salons de massage) demandent une attestation de suivi de stage (donc un certificat) afin d’accepter une candidature.

Dans le cas d’une activité de masseur à son compte, que ce soit en cabinet ou à domicile, aucun justificatif d’aptitude n’est nécessaire.

C’est donc à son seul jugement qu’une personne pourra se fier afin de savoir si, oui ou non, elle est prête pour le grand saut.

Ce n’est pas le certificat qui fera que vous serez un bon masseur ou une bonne masseuse, mais bien votre technique, votre pratique (et votre relation clientèle).

Vous pourrez être certifié dans des dizaines de protocoles, cela ne fera pas de vous pour autant un masseur ou une masseuse de qualité.

 

Maintenant passons à ces deux types de certification :

 

  • La certification en présentiel :

Elle se déroule durant la dernière journée de formation. Tous les binômes effectuent l’intégralité du protocole sous l’œil attentif du tuteur qui évalue leur technique, leur autonomie face au support écrit (le cahier), leur posture.

Le tout donnant plusieurs notes sur 20, dont ils font la moyenne pour donner une note finale.

Au-dessus de 10/20 vous recevez un certificat, en dessous vous ne l’avez pas.

 

Si je dois vous donner un retour sur expérience, je pense que, quelle que soit la note que vous avez obtenue (ou obtiendrez) lors de cette certification, elle n’est en rien représentative du masseur (ou de la masseuse) que vous êtes et encore moins de celle ou celui que vous allez devenir.

De très nombreux facteurs entrent en jeux, comme le stress, la fatigue, la confiance en soi, votre binôme pendant la séance, qui influeront, tous à leurs niveaux, sur votre prestation.

Outre ces éléments qui rendront justice ou pas à votre niveau de pratique, c’est surtout ce que vous ferez par la suite qui déterminera réellement quel genre de praticien vous deviendrez.

 

  • La certification en ligne :

Si je dois être parfaitement honnête, il y a encore peu et malgré des demandes incessantes, j’étais très sceptique vis-à-vis de l’idée de donner une certification en massage via une formation en ligne et ce, pour deux raisons :

 

  • Comment attester du suivi intégral d’une formation par les étudiants ?
  • Comment être sûr de la bonne assimilation des connaissances et du protocole ?

 

Mais je fais partie de ce que l’on appelle les « sceptiques actifs ».

J’ai donc mis à plat toutes mes certitudes et mes doutes et j’ai regardé ce qu’il se faisait en la matière avec un œil neutre et critique.

 

La plupart des solutions de certification en ligne existantes pour le massage bien-être fonctionnent comme tel :

  • Des formations en deux niveaux d’expertise (les deux distinctes et payantes)
  • Une certification obtenue (sur demande et par voie postale) après un QCM de plusieurs dizaines de questions portant sur les enseignements reçus au cours de la formation.

Il est parfois conseillé, lors de ces formations en ligne, de suivre un cours en présentiel dispensé par ces mêmes structures (facultatif pour l’obtention du certificat, mais payantes également) afin de compléter la formation en ligne.

 

Sous cette forme, il me semble compliqué au tuteur de juger de manière objective le niveau de ses élèves (tout du moins pour la partie pratique).

 

Au même titre que la certification en présentiel, elle ne sera qu’un jugement de notre niveau à un instant T, c’est également votre travail personnel qui fera de vous un bon praticien ou pas.

 

En ce qui concerne les formations que je dispense je ne donne pas, pour le moment, de certification et ce, pour les deux raisons que je vous ai présenté un peu plus haut.

Cependant, je travaille depuis plusieurs semaines à une solution qui devrait résoudre ces fameux deux points bloquants ! (Je vous préviendrez quand le process sera opérationnel).

 

Conclusion :

 

Le massage est vraiment une plus-value dans la vie et si vous voulez l’intégrer à votre vie, personnelle ou professionnelle, je ne peux que vous conseiller de vous former.

Les solutions de formation en ligne et en présentiel ont chacune leurs forces et leurs faiblesses, leurs avantages et leurs inconvénients.

 

Il vous faut garder à l’esprit que, quelle que soit la solution que vous choisissez, les connaissances acquises seront les mêmes et que c’est bien une pratique régulière, une fois la formation achevée, qui fera de vous un masseur ou une masseuse de qualité.

 

Je vous invite, tout comme moi, à être des sceptiques actifs, à expérimenter les choses par vous-même et vous faire votre opinion, sans a priori.

 

Si vous voulez tenter l’expérience, je vous invite à vous abonner à la newsletter et à suivre la formation gratuite que je propose. Nous pourrons en discuter par la suite si vous le voulez !

 

Le monde change à vive allure, les habitudes et les mœurs sont bousculés, parfois pour le meilleur, parfois pour le pire mais quoi qu’il en soit, il ne nous attend pas.

C’est aussi à nous de nous adapter à lui afin de recevoir ce qu’il a de mieux à nous offrir.

 

Et vous, que préférez- vous ? Je vous invite à donner votre avis dans les commentaires, c’est toujours un plaisir d’échanger avec vous !

 

Belle vie à vous.

 

D’autres articles sur le même thème :

 

D'autres articles :
Être un masseur homme Dans cette article, je vais parler du fait d'être un masseur homme. J’ai déjà abordé brièvement le sujet du masseur homme lors d’articles précédent...
Le massage thailandais – Nuad Bo Rarn Lorsque vous entendez " massage thaïlandais ", peut-être faites-vous le rapprochement avec la vie nocturne des grandes agglomérations thaïlandaise ave...
Pourquoi apprendre à masser ? Un peu d’histoire : Dans de nombreuses cultures, apprendre a masser fait partie intégrante de l'éducation de la population. Le massage fait part...

Leave A Response

* Denotes Required Field