Accueil » blog » Reconversion dans le massage bien-être » Quel est le salaire d’un masseur bien-être ?

Le salaire moyen d’un masseur ou masseuse dans un institut est d’environ 1200€ par mois Net pour un débutant, mais le salaire médian de la profession (dans le cadre du salariat) est de 2233€ par mois (selon l’ONISEP, relevé d’Octobre 2019).

Cependant, ces chiffres concernent les professionnels du massage travaillant dans des organismes, spa , salon de massage, centre de bien-être en tant qu’employé.

Ils ne sont pas représentatif de la réalité des masseurs et masseuses indépendants.

Dans cet article, je vais m’efforcer de répondre en étant le plus objectif possible, afin que vous ayez l’idée la plus précise de la réalité de ce secteur d’activité.

Quels éléments ont un impact sur le salaire d’une masseuse ou d’un masseur bien-être ?

Le premier fait que je peux vous exposer avec certitude de par mon expérience entrepreneuriale et des rencontres que j’ai pu faire, c’est que n’importe quel secteur d’activité peut être viable, le massage bien-être y compris.

Les facteurs qui détermineront votre réussite sont :

  • Votre investissement personnel : Le temps que vous allez y consacrer, les sacrifices que vous êtes prêt à faire afin de mener à bien toutes les actions nécessaires à l’épanouissement de votre activité.
  • Votre motivation : Vous aurez quoi qu’il en soit à faire face à des imprévus, des échecs, des moments de doutes. Une motivation sans faille est nécessaire pour surmonter chaque épreuve et trouver l’énergie nécessaire afin de transformer chaque erreur, chaque déconvenue en expériences positives et améliorer votre offre ainsi que votre pratique.
  • Votre manière de proposer votre service : Rien ne sert de réinventer la roue. Des techniques de marketing efficaces et des biais de communication existent, mais faut-il encore les connaitre !! Se former à ces outils et rester au fait des nouveautés en la matière sont essentiels !!
  • Votre maitrise de la compétence principale : Cela va sans dire, mais pour le massage, comme pour n’importe quel domaine, une maitrise sans faille de votre activité est primordiale. La concurrence est nombreuse et une bonne réputation est beaucoup plus difficile à obtenir et à conserver qu’une mauvaise !!
  • Également un certain facteur chance : Être là au bon moment, faire des rencontres, avoir des opportunités … Il est vrai que vous rencontrerez certainement des gens pour qui le succès semble être tombé tout cuit dans leur bec de feignasse (Oui vous serez d’une absolue mauvaise foi dans ces moments-là). Mais la chance se travaille, les opportunités se provoquent, et pour tout cela l’état d’esprit est primordial !
salaire masseur bien etre

Calculer le revenu d’un praticien bien-être :

Tout d’abord il faut comprendre qu’il y existe plusieurs statuts juridiques possibles pour exercer le métier de masseur bien-être.

Cela étant dit, le plus couramment utilisé (et pour moi le plus intéressant) est la micro-entreprise.

Sa facilité de gestion et ses avantages fiscaux permettent d’exercer à son rythme et sans risque car, si vous ne gagnez rien, vous ne payez rien.

Venons-en donc maintenant au calcul :

Le tarif en vigueur pour le massage est d’environ 1€ la minute. Plusieurs types de massage et différentes durées peuvent être proposés, mais on retrouve à peu de choses près ce ratio un peu partout.

Partons sur un massage de 60mn, donc 60€ :

Sur ces 60€, dans le régime de la micro entreprise, 22.90% sont à verser au RSI (La sécurité sociale des indépendants) (23,7% si vous avez optez pour le versement libératoire le l’impôt).

Reste pour vous : 46.26€ (environ).

En dehors de l’investissement de base dans le matériel (table, serviettes…), les dépenses sont quasiment nulles, si ce n’est l’huile à acheter de temps en temps -mais dont le cout est négligeable, vu le nombre important de massages effectués avec une seule bouteille-.

Donc nous partirons sur un taux horaire de 46€ de l’heure.

Je vous vois d’ici calculer dans vos petites têtes … je vais simplifier pour vous.

En un massage d’une heure vous gagnez l’équivalent d’une journée de travail de 7h au salaire minimum (le SMIC).

Peut-on vivre facilement du massage bien-être pour autant ?

Effectivement le massage est très rentable, nécessite peu d’investissement et ces chiffres sont bien réels.

Mais d’un autre côté le massage ne vous donne pas la sécurité de l’emploi et la garantie du salaire fixe d’un travail salarié à temps plein.

Avoir un revenu équivalent au SMIC en étant masseur correspond à effectuer une vingtaine de massages dans le mois.

Cela pourrait sembler peu compte tenu que cela représente seulement 20h de travail dans le mois, mais en début de carrière, avoir une activité de ce niveau est assez improbable, voire utopique!

De nombreux praticiens sont en activités, la concurrence fait rage et il est difficile de se faire une place. Mais difficile n’est pas impossible et cet objectif peut vraiment devenir source d’enthousiasme, de motivation et de dépassement de soi.

Avec le temps, on se constitue un fichier client important, des habitués et peu à peu vous dégagez juste un complément, puis un salaire viable et finalement un revenu très confortable si vous vous débrouillez bien  !

Les outils pour votre communication et votre marketing se renouvellent en permanence et, pour qui s’en donne un peu les moyens, sont assez accessibles.

Outre la maîtrise de son art, c’est aussi dans la manière de vous vendre que se fera la différence à la fin du mois !

Au cours de la rédaction de ce blog je vous présenterai quelques-uns de ces outils.

Quel est le salaire maximum que peu atteindre une masseuse bien-être ?

Le massage bien-être peut, à lui seul, vous permettre de générer un revenu suffisant pour vivre.

Mais quoi qu’il en soit, dans le massage bien-être vous serez forcément bloqué par un plafond de verre salariale en raison du facteur temps.

Le prix d’un massage est rapport à un facteur temps et le temps, n’est pas étirable à l’infini (au même titre que votre énergie).

Partons d’une moyenne de 6 massages par jours, 6 jours sur 7 durant un mois.

Il vous faut imaginer que cela représente entre 8 et 9h de travail par jours, donc entre 48h et 54h de travail par semaine.

Pour être parfaitement claire dans mes propos, réussir à avoir un carnet de rendez vous aussi rempli de manière récurrente est, en soi, très dure à avoir.

Mais tenir un rythme de 6h de massage en une journée, 6 jours sur 7 chaque semaine, relève d’une performance digne d’un athlète… mais imaginons :

On reprend nos chiffres précédents :

42,6€ X 6 (Massages) X 6 (Jours) X4 (semaines dans le mois)

Nous en arrivons à un salaire maximum de 6134,4€ par mois (environ)

Certes, c’est une somme qui peut paraître très convenable, et elle l’est d’ailleurs.

Mais outre le fait de la difficulté d’obtenir une clientèle suffisante pour atteindre ce type de résultat, cela ne sera pas sans conséquences sur votre état physique ainsi que sur votre vie personnelle.

D’où l’idée de ne pas forcément mettre tous vos oeufs dans le même panier en explorant toutes les possibilités qui s’offrent à vous.

Y a-t-il une différence de salaire avec les autres statuts juridiques possibles ?

Il existe d’autres statuts juridiques pour exercer, et ils peuvent influer sur le salaire d’un masseur.

Le portage salarial dans le massage bien-être

Il consiste à être salarié dans une société de portage qui récupère tout ce que vous gagnez et se charge des prélèvements sociaux, des cotisations et prend également une petite commission sur vos revenus. Elle vous verse en fin de mois le solde restant avec une fiche de paie. Un côté pratique, pour l’absence totale de gestion administrative, ainsi qu’une cotisation pour les droits chômage. Mais en contrepartie, c’est environ la moitié de votre chiffre d’affaires qui est amputé.

Être masseur ou masseuse salarié(e) dans un salon de massage ou un SPA.

Personnellement je ne conseille pas cette solution. Ce n’est que mon avis mais je vois le massage comme un échange, au cours duquel les choses ne doivent pas être réglées à la minute près.

Je ne fais pas de généralités, mais j’ai vu trop d’instituts où l’on paye pour un massage de 60mn qui se transforme rapidement en 60mn déshabillage/rhabillage compris, donc 45mn de massage au final. On n’a quasiment aucun contact verbal avec le masseur qui rentre quand vous êtes allongé et sort avant que vous ne vous soyez relevé, pour être ensuite un peu  pressé de quitter la pièce quand la sacro-sainte 60ème minute sonne pour laisser la place à un prochain tas de muscles à pétrir… Le massage industriel…

Être salarié dans un lieu comme cela veut dire enchainer les massages jusqu’à 6, voire plus dans la journée. Vous fatiguant le corps, l’esprit, jusqu’à vous dégouter de l’activité pour un salaire rarement supérieur au minimum légal.

J’ai survolé ici quelques cas de figure mais pour aller plus loin je vous invite à lire l’article quel statut juridique pour le massage bien-être qui vous présentera vos différentes options avec les avantages et inconvénients de chacun.

Quoi qu’il en soit, le statut juridique ne sera pas l’élément majeur qui contribuera à votre rentabilité.

Avoir l’esprit d’entreprise et l’esprit ouvert aux opportunités vous apporteront de nombreux moyens d’élargir vos champs d’action, le type de vos prestations et de ce fait votre salaire mensuel.

Générer des revenus complémentaires dans le massage bien-être

Il est important de comprendre qu’il est également possible de créer autour de votre activité de nouvelles sources de revenus complémentaires.

Le marché du bien-être est en plein expansion et les opportunités ne manquent pas afin d’arrondir vos fins de mois.

Beaucoup ce sont tournés vers la vente de produits complémentaires, comme des huiles de massage, ou des ustensiles permettant de masser leurs conjoints.

D’autres dans l’organisation d’atelier d’initiation au massage

Des produits numériques, des livres …

D’autres encore se sont formés à des techniques de coaching ou médecine douce pour diversifier leurs activités et apporter un service unique et personnalisé à leur clientèle…

Les opportunités ne manquent pas dans le secteur du bien-être pour qui est un peu curieux et se donne la peine de chercher un petit peu !

Conclusion :

Il est évident qui si vous en êtes au début de vos recherches sur une reconversion éventuelle dans le massage bien-bien-être, ces notions de salaire maximum et d’activité complémentaires sont peut-être un peu prématurées.

Mais je voulais également vous partager ma ferme conviction qu’il existe de nombreux chemins pour vivre de son activité et de l’adapter précisément à ses propres objectifs.

C’est à vous, au fur et à mesure du chemin que vous parcourez, d’explorer les différentes opportunités qui s’offrent à vous, trouver les éléments que vous pouvez développer, pour que cette activité de massage reste, à chaque étape de votre entreprise, une aventure dans laquelle vous vous épanouissez pleinement.

Le salaire d’un masseur est très variable d’un praticien à l’autre, mais il est possible de vivre du massage, très bien même.

Encore faut-il être patient, sérieux et passionné. En ne voulant pas mettre la charrue avant les bœufs, vous pouvez créer votre activité sans risque, même en complément d’une activité salarié, et la faire évoluer peu à peu.

Et pourquoi pas si les choses avancent bien et que vous y prenez du plaisir, vous lancer complètement et changer de vie.

Si l’envie vous taraude, je ne saurais trop vous recommander de suivre ces quelques étapes :

  1. Ne surtout pas quitter votre job pour le moment pour une reconversion totale et immédiate (ne riez pas, je l’ai déjà vu !!). Si vous êtes au chômage, assurez-vous d’avoir AU MOINS 1 an d’indemnités viables assuré (AU MOINS !!!).
  2. Vous former auprès d’un professionnel sérieux.
  3. Vous entrainer jusqu’à maitriser au moins une technique parfaitement.
  4. Vous déclarer.
  5. Commencer votre activité à petite échelle.
  6. Développer votre offre et soigner votre marketing .
  7. Décider de votre revenu 0 (j’entends le salaire mensuel minimum acceptable à obtenir par le massage avant de vous y consacrer professionnellement à 100%).
  8. Mettre en place tous les outils pour y parvenir.
  9. M’envoyer un petit message sympa, car vous aviez commencé à y penser en lisant cet article 😊.

Si une carrière dans le massage bien-être vous tente, je propose de suivre GRATUITEMENT une formation de 6 Jours qui vous apprendra toutes les bases du métier : Vous pouvez voir le sommaire de cette formation et vous y inscrire en cliquant sur le lien ci- dessous :

Formation gratuite massage bien-être

J’ai également écrit plusieurs livres sur le sujet que vous retrouverez dans la partie du blog réservée aux livres sur le massage bien-être professionnel , Dont un,  » Devenir Masseur Pro – Le guide  » qui retrace les différentes étapes pour se lancer en tant que masseur, qui vous présente le métier et les points important à connaître afin de savoir si le métier est fait pour vous ou pas.

Sur mon blog cet ouvrage est aux formats Ebook, mais vous pourrez le trouver également sur Amazon en version papier (148pages) en suivant le lien ci-dessous :

Devenir Masseur Pro – Le guide

D’autres articles qui pourront vous intéresser :

    31 Répondre à "Quel est le salaire d’un masseur bien-être ?"

    • Schmitt Maxence

      Un grand merci pour ce blog. J’ai hâte de me lancer dans le domaine de la relaxation. A bientôt.

    • Vanessa Brezzo

      Super ton blog
      Tout comme toi j’ai été formé en 2004 par une dame au passage cours collectif de 3 personne .puis en 2020 j’ai passé 21 certification médecine douce ,développement personnel ( naturopathe ,aromathérapeute,Phyto,médecine ayurvédique ,gemmotherapie ,fleurs de Bach,lithotherapeute ,coach en n psy positive ,préparateur mental pour sportif etc…
      En parallèle en complément j’ai fait des massages le bouche a oreille malgré moi a fait j’ai développé mon activité auprès des capitaines de yatch…puis ayant diverses formation universitaire et privée ( j’ai une maladie j’adore étudier apprendre malgré j’ai 50 ans mère seule deux enfants et déjà mamie mon aîné ayant une fille de trois ans et surtout suis en difficulté familiale et j’ai souvent des ennuie financiers ou on me fait souvent des fraudes a la carte bancires une tous le strois mois à peu près ) et bien dans mon cursus d’étude j’ai passé en 2021 un DEJEPS dans l’animation socio culturel et la lors de l uc3 j’ai ete évalué sur une formation de préparation mentale en lien avec une classe de bpjeps .puis une maie ma demandé si je connaissais as une école où se former au massage je suis aller au culot lui ai dit je faisais des formations massages et je lui ai facturé 300€ la formation elle a dit oui de suite vu les tarifs puis y en a eu une autre elle j’ai fait 500€ car j aivueneffet former la pratique ok mais après s investir physiquement psychiquement et faire les supports pédagogiques était autres qu épuisant .et maintenant mes formations je les facture 980€ .et je confirme fait une chose pour réussir où plusieurs : 1
      1.v’est oser
      2.etre inventif et créatif
      3.etre passionnée et sérieux
      4.aimer vouloir transmettre faire du bien mais surtout si on forme vouloir rendre nos patient autonome capable eux aussi de se masser et transmette à d’autres et mettre une touche de spiritualité en essayant amener le patient masser vers un bien être physique mais aussi transmette de la vie .
      Je valide que le passage mécanique de simple chair en oubliant l’âme de ceux nous massons ou a qui nous apprenons le massage rend ce métier fade .comme dans tout ce qui est beau et bon d être indépendant c’est être libre de travailler quand je n veut comme on veut être créatif intuitif faire passer les message ont veux a nos client les voir comme des humains certains pouvant devenir des amis et transmettre la vie circule ne nous et la redonner en faisant circuler les énergie auprès nos client qui souvent arrive bloquer douloureux souffreteux ou déprimés .
      Le masseur s’il masse au delà du corps et prnd conscience on masse une histoire et un vécu prendra beaucoup de plaisir à développer d’autres thérapeutique afin être un massotherapeute holistique
      Et pour ma part je suis en train de concevoir une formation existe pas et est le mélange de deux thérapeutique et je créer un nouveau nom car plus on est éveillé plus on attire a soit la cli ntele nous ressemble et sensée comprendre ce qu on lui apporte .
      Et ce blog est top car pratico pratique ,vraie ,réaliste et j’aime ta démarche de pousser le maxima de gens a croire en leur capacité à …et démystifier rendre inaccessible cette rofession comme d’autres.car c’est notre système social veut cela : faire croire aux gens ils doivent rester là où ils doivent être qu ils sont impuissants alors qu en nous résident une force que nous seul limitons .
      Et il faut des gens comme toi et moi qui ose dire aux autres je l’ai fait alors au lieu l’admirer crois en toi fait le c’est pas facile car bon y aura toujours des obstacles mais ils sont surmontables et c’est gratifiant de les surmonter au lieu de croire que vivre c’est jamais oser et rester sclérose a fantasmer de faire au lieu de faire .
      BRAVO pour ce blog : suis fan !!

    • Xtof

      Bonjour,
      cet article est intéressant, par contre il y a à mon avis dans vos calcul de rentabilité beaucoup d’erreurs car vous ne comptez pas les charges fixes! Comment dans ce cas calculer la rentabilité d’une activité? C’est ce genre de calculs simplistes qui font que beaucoup abandonne cette activité car ils n’ont pas su anticiper!

      Les charges fixes sont nombreuses et peuvent être très importantes en fonction du lieu et de la façon dont on exerce…

      Dans ces charges fixes il y a: les frais bancaires et de payement (payement par carte bancaire, presque obligatoire de nos jours) selon votre volume vous enlevez de un à deux euros de vos 46 € de l’heure, le temps passé réellement par client est plutôt de deux heures par heure facturée (préparation et nettoyage de la salle, accueil du client, temps de rêglement, accueil téléphonique lors de la prise de rendez-vous…et encore plus en ces temps de Covid), vous n’êtes donc plus à 46€, mais à (46-2)/2= 22 € de l’heure,
      à cela vous devez encore déduire vos frais fixes de lavage du linge (lessive, électricité, usure machine, ou facture chez un prestataire, pour un service de qualité, un minimum de 2 à 3 serviettes, plus une couverture), éventuellement les sous-vètements jetables (env 0,5€) et bien sûr le loyer (ou l’investissement si vous décidez d’acquérir le bâtiment), selon la région, l’emplacement et la qualité du cabinet je dirais entre 300 et 1500 euros, avec une moyenne à 6 ou 700 €… Vous rajoutez aussi les assurances RC et immo, environ 200€ par la FFMBE et l’adhésion à la FFMBE… Pour offrir une prestation de qualité il faut aussi se former, coût pédagogique (au moins 6000€ pour les 200 h exigées par la FFMBE dans une école homologuée par cette fédération ) plus les déplacements et hébergement vous atteignez vite les 10 000 à 20000 euros (personnelement je me suis formé bien au delà des exigences FFMBE et je suis au dessus de 50 000 €! mais c’est aussi parce que je me suis formé à bien plus que du massage).
      donc vos 20 massages par mois ne vous rapporterons que 440 euros dont vous devrez déduire votre loyer et vos frais de chauffage… Vous serez donc largement déficitaire! La rentabilité minimum n’est donc pas à 20 massage par mois mais à un minimum de 20 par semaine, avec 2h de travail par heure de massage vendu vous êtes déjà à 40 heures!
      C’est d’expérience que je vous parle, cela fait déjà trois ans que je suis installé et j’ai la chance d’avoir une activité qui fonctionne, après une première vie professionnelle qui m’a permis de partir dans cette activité avec un capital, de pouvoir financer mes formations et donc une possibilité d’investissement, ce qui aide vraiment à démarrer!
      Car pour trouver des clients il faut aussi un bon site internet, qui doit être beau mais aussi construit de manière à être bien classé en SEO, ce qui ne fonctionne pas avec les solutions gratuites, et là vous rajoutez encore entre 200 et 500 euros par an pour le fonctionnement et l’entretien du site plus la fabrication d’un site de qualité entre 2000 et 6000€, qui viendrons aussi se déduire de vos revenus…
      Votre formation n’en sera que plus intéressante si vous faites un bilan objectif de ce métier, car si c’était à refaire je referais la même chose car ce métier m’apporte énormément, mais je sais aussi que l’on ne s’enrichie pas en faisant du massage bien-être!

      • Lazarus

        Bonjour et merci de votre commentaire détaillé.

        Cependant, beaucoup d’éléments que vous avancez au niveau des charges sont au mieux exagérées, voire facultatifs :

        les frais bancaires et de payement (payement par carte bancaire, presque obligatoire de nos jours) selon votre volume vous enlevez de un à deux euros de vos 46 €

        C’est valable uniquement sur les paiements en CB, qui ne réprésentent pas forcément l’intégralité de la facturation (donc exagéré).

        le temps passé réellement par client est plutôt de deux heures par heure facturée

        C’est très exagéré. A part le soir où vous devez tout nettoyer et redresser pour le lendemain une quinzaine de minutes suffisent (largement) pour préparer la salle pour le client suivant. et tout ceci dans le cadre d’un travail dans un cabinet qui n’est absolument pas la norme ni obligatoire.

        frais fixes de lavage du linge (lessive, électricité, usure machine, ou facture chez un prestataire, pour un service de qualité, un minimum de 2 à 3 serviettes, plus une couverture

        Pour un masseur ou masseuse indépendante, cela ne nécessite absolument pas un prestataire indépendant et les frais sont négligeables sur le CA mensuel.(donc exagéré également)

        bien sûr le loyer (ou l’investissement si vous décidez d’acquérir le bâtiment

        Totalement facultatif, je déconseille d’ailleurs dans mes formations de procéder de la sorte en début de carrière d’indépendant.

        Vous rajoutez aussi les assurances RC et immo

        Une assurance RC pro, c’est entre 14 et 20€/ mois, l’immo,si on a pas de cabinet il n’y en a pas. (donc exagéré et facultatif)

        environ 200€ par la FFMBE et l’adhésion à la FFMBE

        Absolument pas obligatoire et inutile selon moi (donc facultatif).

        coût pédagogique (au moins 6000€ pour les 200 h exigées par la FFMBE dans une école homologuée par cette fédération ) plus les déplacements et hébergement vous atteignez vite les 10 000 à 20000 euros

        Faux, on peut très bien se lancer avec un ou deux massages maitrisés (ce qui réduit sacrément la note finale). Je dirais même que c’est cette charge financière « pédagogique » que les nouveaux praticiens n’arrivent pas vite à couvrir qui est la cause de nombreux abondons dans le domaine (mais ça ce n’est que mon avis, basé sur ma propre expérience). (Donc exagéré)

        pour trouver des clients il faut aussi un bon site internet, qui doit être beau mais aussi construit de manière à être bien classé en SEO, ce qui ne fonctionne pas avec les solutions gratuites, et là vous rajoutez encore entre 200 et 500 euros par an

        Je suis d’accord avec vous, sauf pour le montant qui est un peu exagéré là aussi je dirai 250€/ an maximum quand on connait les bons outils au meilleurs rapports qualité prix.

        plus la fabrication d’un site de qualité entre 2000 et 6000€, qui viendrons aussi se déduire de vos revenus…

        On peut très bien se débrouiller soi-même pour créer un site de qualité avec 250€. J’ai d’ailleurs des programmes qui enseigne la marche à suivre. Je déconseille systématiquement de déléguer cette partie à un prestataire car on se retrouve à payer des sommes astronomiques, et être dépendant d’eux pour les mises à jour, les problèmes techniques que l’on peut très bien régler soi-même avec les bonnes connaissances. (Donc là encore, très exagérés).

        Ne vous méprenez pas sur mes propos

        Mon but n’est absolument pas de manquer de respect à votre expérience ou à votre discours.
        Mais de déconstruire des croyances qui ont tendances à décourager les gens de tenter leurs chances dans ce magnifique métier.

        Tous les éléments que vous avancer sont ceux que j’ai trouvé en début de carrière et qui ont bien failli me décourager.

        A lire ce genre de témoignage, il semble apparaitre que le massage bien-être nécessite des dizaines de milliers d’euros pour se former, des milliers d’euros de charges fixes chaque mois qu’il faut combler en travaillant comme un acharné (sachant qu’en début de carrière il est utopiste de penser qu’on va avoir ne serait-ce que 20 clients par mois …)

        Car de ma propre expérience :

        – Je n’ai même pas terminé mon « cursus » de 10 massages (je n’avais plus de quoi payer mes formation au bout de la 7eme)
        – Je n’ai jamais eu de cabinet ou salon
        – J’ai fait moi même mon site internet

        Et j’ai pourtant réussi à très bien vivre du massage, là où beaucoup d’autres ont échoués avec des investissements financiers beaucoup plus important.

        Ce métier est à la portée de tout le monde, quelque soit ses ressources financières, son profil personnel. Le plus important est d’avoir la passion et la bonne route à suivre.

    • Mollet Natacha

      Bonjour, votre site et vos articles sont super. C’est très clair ! Je recherchais des infos sur le statut juridique à adopter pour ce métier dans le cadre d’une formation création d’entreprise. J’avoue j’étais un peu paumée et ce que j’avais lu sur d’autres sites ne m’avait pas beaucoup avancée. Un grand merci !

      • Lazarus

        Ravi d’avoir pu vous aider Natacha !

    • celine

      Super ton blog Nicolas
      Tu nous aides vraiment à se poser les bonnes questions !
      En bretagne il y a peu d’institut de formation et je comprends bien que ce métier s’apprend en pratiquant. il est donc préférable de trouver un centre de formation
      Pas simple de choisir sa formation et si possible compatible avec un DIF
      A part la ffmbe existe t’il une autre fédération ?

      • Lazarus

        Merci Céline !

        Il y a plusieurs voies pour débuter sa carrière dans le massage bien-être. Les écoles en sont une, mais ce n’est pas la seule. (Mais chacun peut avoir ses propres préférences, il n’y a pas de mauvais choix).

        Si ce n’est pas déjà fait, je t’invite à t’inscrire à la formation gratuite que je propose tu y trouveras d’autres infos sur la reconversion dans le massage bien-être.

        Les formations en massage sont très rarement financées par l’état (mais ça peut toujours valoir le coup de tenter ta chance, on sait jamais !).

        Pour répondre à ta dernière question il y a aussi la FFMTR.

        Je te souhaite le meilleur dans ton projet de reconversion !

        Amicalement,

        Nicolas

    • Clementine

      hello Nicolas,
      En effet, j’aime beaucoup cet article moi aussi. Comme dit précédemment, on ne peut que se lancer tellement cela donne confiance et envie d’y croire!
      Cela m’aide à murir mon idée (à mon tout début de projet) et j’espère vivement que je vais franchir le cap et me laisser entrainer!! 🙂
      Merci pour tout!
      A bientôt!

    • Lena

      Merci d’avoir écrit cet article qui donne enthousiasme et motivation. C’est un beau partage.

      Bien à toi et à ton beau coté humain !

    • Gabriel

      Wawe super article, merci, merci, merci !

      • Lazarus

        Avec plaisir Gabriel !

      • Nicolas

        Je confirme, un très bel article, très complet. Cherchant une reconversion pro, et le massage étant une passion. Ayant eu de nombreux avis, bonnes critiques sur la qualité de mes massages. J’envisageais cette vois, et ce afin de me casser du stress, de la pression des objectifs dans mon travail. Employé dans une grosse boite, prestataire de services de téléphonie, à 41 ans, je voulais entre voir d’autres perspectives d’avenir.. J’y vois beaucoup plus clair. encore merci pour ton article. 🙂 😉

      • Lazarus

        Merci de ton message !!

    • laetitia

      bonjour je passe mon examen ce 24 juin avec l ifmbe et actuellement en pleine revision. Merci pour vos conseils je vais m’inscrire a votre new letter. Le massage m’a amené tellement par le toucher.

    • severine

      Bonjour Nicolas,
      Dans un premier temps, je souhaite vous remercier de votre regard à la fois réaliste et bienveillant sur le choix de cette activité qui met le bien être de l’humain au cœur de nos préoccupations… enfin lorsque l’on exerce en indépendant car cela semble s’inscrire sur un autre registre pour l’industrie du bien être…
      Je suis actuellement en fin de cycle pour le secteur dans lequel j’exerce depuis 15 ans aspire à une activité plus en phase avec ce que je suis profondément… En parcourant votre blog, j’y ai découvert des infos utiles à ma réflexion… je vous remercie infiniment, bien à vous, Séverine

      • Lazarus

        Avec plaisir Séverine !

        Merci pour votre retour

        Amicalement,

        Nicolas

    • Elodie

      Bonjour.
      J’aime beaucoup votre article. Vous êtes de bon conseil.
      En vous lisant, on a envie d’y croire… On a envie de crier à notre entourage qu’on plaque tout pour devenir masseur ! Qu’au fond, c’est comme si c’était une vocation. non aboutie à cause (ou grâce) à des choix de vie.
      Je compte m’offre votre livre.
      Cordialement

      • Lazarus

        Merci de votre retour Elodie!

        Je ne peux que vous encourager à y croire et de tenter l’aventure. Si vous voulez vraiment « tout plaquer » pour le massage, assurez vous quand même d’avoir un revenu minimum garanti pendant quelques mois afin de vous laisser le temps de construire votre clientèle. (Car cela prend un peu de temps tout de même !)

        N’hésitez pas à me faire un retour sur le livre quand vous l’aurez lu !

        Amicalement,

        Nicolas

    • Elisabeth Broeders

      Wouhaouu, une révélation pour moi.
      J’ai toujours massé mes proches petite, je voulais même devenir kiné puis les années passent et on s’éloigne de ce pourquoi on est fait.
      Je sens pourtant que j’ai une certaine sensibilité et mes gestes s’adaptent en fonction des personnes, pourtant, je n’ai jamais pensé à en faire une activité.
      Aujourd’hui, le besoin de liberté me pousse à y réfléchir et à voulpir me former, merci pour vos articles justes et inspirants, merci.
      La voie semble s’éclairer davantage devant moi 😊.

      • Lazarus

        Je me retrouve dans vos paroles Elisabeth, je ne peux que vous encourager à au moins tenter l’expérience. Vous ne pourrez qu’en sortir enrichie !
        Je vous souhaite toute la réussite possible dans vos projets !

        Nicolas

    • Stéphanie

      Merci à toi d’avoir pris le temps de créer ce blog afin d aider des personnes comme moi à nous orienter. Et merci de mettre à disposition gracieusement cette formation de 6 jours. Paix, Amour et Lumière. Namasté.

      • Lazarus

        Avec plaisir Stéphanie ! Merci de ton retour

    • Judith

      Bonjour,

      Super articles ! Je suis en pleine reconversion et je suis dans la même vision que vous !
      J’ai tellement hâte de me lancer.
      Je vais commencer la formation, pratiquer à la suite dès que je peux tout en gardant mon poste actuel et je verrais selon la tournure des choses pour éventuellement quitter totalement mon poste .

      • Lazarus

        Merci beaucoup Judith !

        Oui, le mieux est d’y aller progressivement, vous avez raison. Ainsi vous n’aurez pas le stress de la rentabilité immédiate obligatoire et vous pourrez sereinement développer votre activité.

        Je vous invite à vous abonner à la newsletter, vous serez ainsi avertie de chaque nouvel article et je proposerai bientôt quelque chose afin d’aider les praticien bien-être à se lancer dans les meilleurs conditions.

        Quoi qu’il en soit je vous souhaite toute la réussite possible dans vos projets !

        A bientôt, ici ou ailleurs !

    • FRANCIS

      Bonjour , blog très bien conçu et qui continu à me faire croire dans l avenir du massage bien-etre , dans mon avenir dans ce métier

      • Lazarus

        Merci de votre message Francis !

    • Maxime

      Salut, je suis sur ton blog depuis 1 heure et j’ai l’impression de me lire 👌 Je pense exactement la même chose que toi sur pas mal d’articles.
      Chapeau 🎩
      Max 31 ans de Bretagne

      • Lazarus

        Ravi que cela te plaise Max ! Merci de ton commentaire sympathique !

    • Catherine

      Merci pour ton article très pragmatique et clair !

      • Lazarus

        Avec grand plaisir ! 🙂
        (et une très bonne année !)

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.