Pour exercer légalement le massage bien-être, il vous faut créer une entreprise.

Et le premier choix important auquel vous serez confronté(e), c’est celui du statut juridique.

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Le portage salarial
  • L’EURL ( entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée )
  • La SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle)
  • La Microentreprise

Elles ont chacune leurs spécificités, leurs avantages, leurs inconvénients, leurs obligations et leurs coûts.

Dans cet article, je vais vous présenter les éléments essentiels de chacun de ces statuts juridiques et je vous conseillerai celui qu’il vous faut choisir si vous désirez vous lancer dans le massage bien-être.

statut juridique dans le massage bien être

Le portage salarial dans le massage bien-être 

Le portage salarial a comme principal avantage que l’intégralité de la gestion administrative de votre activité est gérée par une entreprise extérieure, comme si vous étiez un(e) salarié(e) lambda (tout en étant seul(e) maitre à bord).

Ainsi, vous bénéficiez des avantages liés au statut de salarié(e), comme les cotisations aux diverses caisses (chômage, retraite…) ainsi que l’affiliation au régime général de santé.

C’est cette tierce entreprise qui perçoit les recettes de votre activité et qui paie les différentes cotisations patronales et sociales. Elle vous reverse ensuite le solde restant, ce qui correspondra à votre salaire Net.

Une fiche de paie vous sera également transmise pour faire valoir ce que de droit.

De nombreuses entreprises proposent ce genre de services (vous les trouverez facilement sur internet).

Tout cela peut paraitre attractif à première vue :

  • Pas de gestion administrative
  • Une fiche de paie et les avantages du salariat (tout en étant le patron/la patronne de votre activité)
  • Les droits au chômage
  • Le régime général de la sécu … tout ça tout ça …

OUI MAIS !

Si, comme la plupart des gens, vous vous mordiez les lèvres de frustration en découvrant le montant brut puis le net de vos fiches de paie, avec le portage salarial vous vous les grignoterez jusqu’aux gencives.

Car c’est près de 50% de votre chiffre d’affaire qui partira dans les divers frais de gestion et le paiement des cotisations.

Mais regardons cela d’un peu plus près …

Partons d’un chiffre d’affaire mensuel de 1000€.

La société de portage prendra d’office un minimum de 3% de votre chiffre d’affaire pour les frais de gestion de (car ce n’est pas gratuit, vous pensez bien). Et selon les services souscrit dans votre contrat de portage, le pourcentage pourra être plus important.

Restent donc 970€.

Sur ces 970€, il vous faudra vous acquitter des charges patronales, qui représentent également un pourcentage de votre chiffre d’affaire et s’élèveront à 320€ (environ).

Vous reste donc votre salaire BRUT : 650€.

Sur ce revenu brut, il va falloir maintenant payer les cotisations sociales pour un montant avoisinant les 134€ (grosso-modo).

Et c’est à ce moment que nous arrivons à ce qui entre véritablement dans votre poche, votre salaire Net : 516€

C’est donc près de la moitié de votre chiffre d’affaire qui sera amputé si vous choisissez cette forme juridique.

Le statut juridique EURL ou SASU pour le massage bien-être

J’ai volontairement mis ces deux formes juridiques ensemble car elles ont assez de similitudes pour pouvoir les traiter en une seule fois (même si elles ont quelques différences non négligeables dans les faits).

Formalités de création et obligations de la SASU et de l’EURL

Ouvrir une EURL ou une SASU ne nécessite pas d’apport financier important. En effet, il est possible de créer une entreprise de ce type avec un capital symbolique de 1€.

En revanche, point de vue gestion, cela se corse un peu.

Il est obligatoire de tenir une comptabilité d’entreprise de manière très rigoureuse.

  • Les divers mouvements financiers
  • Les inventaires des biens appartenant à l’activité
  • L’obligation de conserver les pièces justificatives sur une période de 10 ans
  • L’obligation de fournir à chaque fin d’année un bilan de l’activité à la clôture des comptes annuels.

Petite différence pour la SASU au niveau des comptes annuels car vous ne serez pas obligé(e) de les déposer.

Par contre vous devrez être en mesure de les présenter sur demande en cas de contrôle, ce qui revient au même finalement.

S’occuper de tout cela lorsqu’on est totalement novice en matière de comptabilité d’entreprise est assez compliqué et prend beaucoup de temps.

C’est pour cela qu’il est de bon ton (comprenez OBLIGATOIRE) d’avoir une personne qui s’occupe de ces formalités pour vous, à savoir un expert-comptable.

Si vous vous débrouillez bien, avec une petite activité pas trop complexe comme le massage bien-être, vous pourrez trouver un comptable pour une somme allant de 70€ à 140€/mois afin de pouvoir déléguer tranquillement cette partie de votre entreprise.

L’un des points importants à savoir avant de vous lancer dans la création d’une EURL ou d’une SASU, c’est que vous devrez rédiger (ou faire rédiger) les statuts de votre entreprise. C’est obligatoire.

Vous pouvez les faire vous-même, car il existe des modèles gratuits disponibles sur internet, mais je ne saurais que trop vous conseiller de les faire rédiger par un professionnel (comptable ou avocat). Car quitte à débuter une entreprise, autant faire les choses bien afin d’éviter des déconvenues par la suite.

Faire rédiger vos statuts de société vous coutera quelques centaines d’euro (entre 500€ et 600€ à la louche).

Mode de rémunération dans la SASU et l’EURL

Choisir l’EURL ou la SASU va également modifier la manière dont vous recevrez les bénéfices financiers de votre activité.

Dans les deux cas de figure, vous serez soumis aux cotisations sociales, à l’impôts sur les sociétés ainsi qu’à l’impôt sur les revenus que vous aurez obtenus avec votre activité (ce qui est le seul point commun avec le portage salarial).

Durant l’exploitation de votre SASU ou de votre EURL, vous aurez deux façons différentes de percevoir les bénéfices de votre activité (vous pouvez utiliser les deux en même temps).

  • En vous versant un salaire chaque mois
  • Et/ou en vous versant des dividendes à la fin de chaque année.

NDLR : Les dividendes sont la somme qui vous reste en fin d’année sur le compte bancaire de votre entreprise que vous n’avez pas réinvesti dans votre société ou utilisé pour vous verser un salaire.

Je ne suis pas expert en constitution d’entreprise, ni en fiscalité.

Si vous désirez en savoir plus, je vous invite à aller voir ces articles sur la SASU et l’EURL qui vous en parleront beaucoup mieux que moi.

Que ce soit en EURL ou en SASU, vous êtes totalement libre de choisir le montant du salaire que vous allez vous verser. Ainsi, vous pouvez optimiser vos revenus et le paiement des diverses cotisations selon vos propres besoins.

Mais pour aller à l’essentiel, je vous dirai que l’EURL sera plus intéressante si vous souhaitez vous verser un salaire mensuel, car les charges sur ces salaires seront moins importantes.

Mais si vous avez déjà un revenu principal et que vous pouvez attendre une année d’exercice avant de vous verser la majeure partie de vos recettes en dividendes, la SASU sera plus intéressante car les cotisations sur les dividendes sont beaucoup plus faibles.

C’est normalement maintenant que les petits malins se diront:

« Il oublie de préciser que l’on peut déduire des charges de fonctionnement du CA que l’on déclare (frais de déplacements, une partie de son loyer, les consommables, …) et donc payer moins de cotisations et de ce fait gagner plus ! Houuu le nul ! »

Calmez-vous.

La déduction des charges dans le portage salarial, l’EURL et la SASU

C’est vrai.

Il est tout à fait possible de déduire un certain nombre de charges inhérentes à l’exploitation de votre entreprise afin de payer moins de cotisations.

Des frais tels que :

  • Vos consommables
  • Une partie de votre loyer si vous travaillez chez vous (1/5ème maximum)
  • Une partie de votre facture d’EDF, internet et téléphone (5/7ème maximum)
  • Certains déplacements et repas (s’ils sont justifiables)
  • L’abonnement à certains logiciels
  • La publicité de votre activité
  • Votre comptable
  • Des prestations de Free-lance pour votre activité

Sympa hein ?

Le hic dans tout cela, c’est que les charges relatives à l’activité de massage bien-être sont très faibles. L’huile de massage, les serviettes, les protections de la table de massage…

Même si vous arrivez à faire passer une partie de votre loyer et tout le reste, le rendement ne sera toujours pas intéressant.

Pour l’article, j’ai fait une simulation pour une personne ayant généré 1000€ de chiffre d’affaire dans le mois et qui arriverait à déduire 500€ de charges mensuelles et qui serait sous le régime du portage salarial.

Son salaire Net serait de 750€ (donc tout de même 250€ de cotisations en tout genre à payer).

Et autant vous le dire tout de suite, vous n’arriverez pas à trouver 500€ de charges déductibles mensuellement dans l’activité de massage bien-être sans être perdant financièrement à la fin.

Même si vous avez un professionnel de l’optimisation fiscale à vos côtés, si vous ne générez pas de revenus importants et n’avez pas des charges conséquentes, votre marge de manœuvre sera trop faible.

Et c’est exactement le même problème que vous rencontrerez si vous décidez de créer une SASU ou une EURL.

Le dernier élément à savoir au sujet de ces deux statuts juridiques, et qui n’est pas des moindres, c’est que si vous décidez, pour une raison ou une autre de cesser votre activité, les démarches de fermeture d’une SASU ou d’une EURL sont assez fastidieuses et ne sont pas gratuites.

Il nous reste maintenant à voir la dernière option, la microentreprise.

Le statut juridique de microentreprise dans le massage bien-être

C’est la forme juridique que je connais le mieux et pour cause, c’est avec elle que j’ai débuté dans le massage bien-être.

La création est très facile et rapide vu qu’elle s’effectue en quelques minutes sur internet et elle est totalement gratuite.

En ce qui concerne les charges, elles sont fixes et s’élèvent à 22% de votre chiffre d’affaire. (Il existe des dispositifs permettant de bénéficier d’avantages très intéressants les premières années de votre activité, comme l’ACCRE).

Vous n’avez pas de frais à engager et si vous ne gagnez rien, vous ne payez rien.

La seule obligation comptable que vous avez sera de déclarer mensuellement vos revenus en ligne et vos charges sont calculées automatiquement et prélevées sur votre compte bancaire dédié (de façon mensuelle ou trimestrielle).

Vous êtes exonéré(e) de la TVA jusqu’à un chiffre d’affaire annuel de 33200€.

Si vous désirez diversifier votre activité avec de la vente de produits, ou du conseil (par exemple) vous avez la possibilité d’ajouter des activités à votre microentreprise (les démarches se font également en ligne et sont très rapides et facile d’accès).

Par contre, contrairement aux autres formes juridique, vous ne pouvez déduire aucune charge afin réduire vos cotisations.

Donc, si nous reprenons l’exemple de notre jeune praticien (ne) qui aurait généré 1000€ de chiffre d’affaire dans le mois, son salaire net serait de 1000€ – 22% = 780€.

Si vous décidez un jour de fermer vitre microentreprise, ce n’est qu’un formulaire à remplir et à envoyer.

Conclusion

Vous l’aurez compris par vous-même, je ne peux que vous conseiller de commencer dans le massage bien-être avec une microentreprise.

Sa facilité d’ouverture, de gestion, de cessation, ses faibles charges et son adaptabilité en font une structure idéale pour un début d’activité.

J’ai d’ailleurs intégré à ma formation Lazarus Massage Pro un tutoriel complet pour la création et la gestion d’une microentreprise dans le massage bien-être.

Ainsi, vous pouvez découvrir le métier, construire votre clientèle, générer vos premiers revenus sans stress administratif ou comptable et surtout sans risque.

Et lorsque vous commencerez à tutoyer les 33200€ de revenus annuels (seuil du paiement de la TVA) et que vos charges commenceront à devenir importantes, vous pourrez à ce moment-là vous faire conseiller par un comptable afin d’évoluer vers une structure plus adaptée à votre situation.

D’autres articles sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.