Dès la fin de sa formation dans le massage bien-être, le ou la jeune praticienne est généralement focalisé(e) sur un seul objectif.

Se lancer et trouver ses premiers clients à masser pour débuter son activité.

La recherche de client, comme je vous en ai parlé dans d’autres articles de mon blog, peut prendre du temps et beaucoup d’énergie.

Trouver des clients à masser sera certes le cœur de votre activité, cependant il y a une autre voie possible à développer, complémentaire au massage, à laquelle on ne pense pas toujours en début de carrière.

Lors de votre formation, vous avez répété les gestes et techniques de protocoles précis pendant des heures, des jours voir des semaines.

Vous avez donc, normalement, intégré toutes les subtilités de ces protocoles de massage.

Je vous pose donc deux questions :

Si vous êtes capable de prodiguer un massage complet à un client, c’est que vous connaissez son déroulement par cœur, non ?

Si vous connaissez parfaitement le déroulement d’un massage, ne seriez-vous pas capable de l’enseigner à quelqu’un ?

Je vous vois venir avec vos petits yeux suspicieux …

« Oui mais je débute dans le métier, quelle légitimité ai-je pour donner des cours de massage ?»

« Je n’ai jamais été formateur en quoi que ce soit, comment je fais ? La pédagogie, je la trouve où ? »

« Oui mais ma formation a duré des jours, qui sera intéressé pour bloquer tant de temps pour apprendre à masser pour son seul plaisir personnel ?»

« Oui mais une formation ça coûte une blinde, trouver des clients prêts à mettre 200 ou 300 balles pour des cours de massage, ça va être compliqué ! »

Calmez-vous.

Au cours de cet article, je vais essayer de vous montrer que certaines de ces notions sont totalement subjectives et que, dans la plupart des cas, le véritable blocage qui vous empêche de tenter l’expérience se trouve dans votre tête.

A travers ma propre expérience, je vous donne les caractéristiques d’un atelier de massage efficace et la manière de débuter ce genre de service.

Plus largement, j’espère aussi vous montrer que ces cours de massage, plus qu’une simple prestation supplémentaire, pourront être aussi une source d’épanouissement personnel et professionnel.

La légitimité d’enseigner face à l’autorité perçue

Lorsque l’on débute dans un domaine, quel qu’il soit, on se trouve au niveau 0 de la compétence que l’on veut acquérir.

Et si l’on veut se former à ce domaine, on choisit généralement de le faire avec une personne nous paraissant compétente en la matière.

Logique.

Etant au niveau 0 de cette compétence, n’importe quelle personne avec un tant soit peu de connaissance en la matière pourra nous apparaître comme experte, même si elle ne se trouve qu’au niveau 1 de cette compétence.

De la même manière, une personne de niveau 1 pourra estimer experte une autre personne ayant atteint le niveau de maîtrise supérieur.

Dans le massage c’est exactement la même chose.

Si vous n’avez jamais suivi une formation dans le massage, vous n’avez aucune connaissance sur le sujet.

Vous vous trouvez donc au niveau 0 de la compétence.

Imaginons que vous croisez une personne maîtrisant un protocole complet de massage du dos et qu’elle vous fasse brillamment la démonstration de sa compétence.

Comment la percevrez-vous ?

Si maintenant, cette personne vous propose de vous apprendre cette technique, est-ce que cela vous semblera légitime ?

Oui ?

Pourtant, cette personne ne connait qu’un simple protocole du dos. On pourrait aisément la classifier au niveau 1 de la compétence massage.

Et une personne maîtrisant parfaitement un protocole de massage du corps complet, que l’on pourrait classifier au niveau de 2 de la compétence, aurait un point de vue totalement différente sur l’expertise de cette même personne.

C’est ce que j’appelle l’autorité perçue.

C’est l’ensemble des signaux relatifs à une compétence que vous envoyez, comparé au niveau de pratique de la personne qui les reçoit qui détermine son estimation de votre expertise en la matière.

Une personne lambda, complètement étrangère au monde du massage, qui voudrait prendre des cours de massage percevra un(e) masseur(se) pro, même débutant, comme :

  • Une personne ayant reçu une formation professionnelle sur le massage
  • Une personne qui a suivi une certaine pédagogie pour apprendre le massage (donc susceptible de la transmettre à son tour)
  • Une personne ayant pratiqué plusieurs fois ces massages

Ce que je veux vous dire par là est que cette autorité perçue est complètement subjective, et qu’acquérir une compétence, quelle qu’elle soit, c’est devenir plus expert que 100% des personnes qui ne l’ont pas.

Et cette vérité se vérifie dans tous les domaines.

Je fais un parallèle avec le blogging que j’exerce depuis maintenant 2 ans.

A mes débuts, n’importe quelle personne traitant de ce sujet, que ce soit sur des blogs ou sur des chaînes Youtube, me paraissaient expertes en la matière.

Et je me suis formé auprès de la plupart d’entre elles.

Au fil de mon expérience et des compétences acquises, le nombre de mes mentors en blogging a diminué considérablement.

Car plus j’ai avancé, plus mon niveau dans le domaine a augmenté et plus il m’a été difficile de trouver des personnes avec une autorité perçue importante à mes yeux.

Pour autant, le contenu des premières personnes avec lesquelles je m’étais formé n’a pas changé, mais au vu de mes compétences actuelles, l’autorité perçu n’est plus suffisante pour moi.

Pour résumer, même si vous ne maîtrisez qu’un seul massage, et que vous débutez tout juste votre activité, vous serez perçu comme expert par 100% des personnes qui n’ont jamais appris à masser, et vous serez donc, à leurs yeux, totalement légitime pour leur transmettre une partie de vos connaissances.

Comment enseigner alors que l’on n’a jamais été enseignant ?

Le plus gros frein de cette facette du massage bien-être est, encore une fois, essentiellement psychologique.

Il est évident que nous avons chacun des prédispositions différentes dans la transmission du savoir et la pédagogie, mais une chose est certaine :

TOUT S’APPREND, ET LA MEILLEURE DES ECOLES EST LA PRATIQUE !

Le tout premier formateur de l’histoire a forcément commencé sans se former à la formation et à la pédagogie. S’il l’a fait, vous le pouvez aussi !

Pour débuter, le mieux est de reproduire la pédagogie qui a été utilisée lors de votre propre formation, d’y ajouter votre personnalité et de l’ajuster à votre public au fur et à mesure de votre expérience.

Très rapidement, vous vous rendrez compte des éléments avec lesquels vous êtes à l’aise ou pas, qui fonctionnent ou pas, que vous pouvez améliorer, et vous construirez ainsi un atelier agréable, qui vous ressemble, et que vous aurez de plus en plus de plaisir à proposer.

Quelle durée pour un atelier de massage ?

Autant mettre les choses au clair tout de suite, je ne vous conseille pas de vous lancer dans des ateliers pour enseigner des massages complets (antérieur/postérieur et tout le corps) et ce, pour des raisons très simples :

  • C’est très long à préparer
  • La capacité de concentration demandée aux participant(e)s est très (trop) importante
  • C’est épuisant physiquement et psychologiquement
  • Le prix d’accès à l’atelier sera soit, beaucoup trop élevé pour les participants, soit pas assez rentable pour vous
  • Et c’est TRÈS LONG à préparer (Ah, je l’avais déjà dit ?)

Pour avoir testé plusieurs formats, je peux vous dire que 3 heures est LA bonne durée (bon, on est pas à la minute près, mais c’est pour vous donner une ordre de grandeur).

  • C’est suffisant pour enseigner un protocole efficace qui apportera une vraie valeur à vos élèves
  • C’est la durée qui permet une attention optimale durant l’ensemble du cours. Ainsi ils n’auront pas l’impression d’avoir décroché aux ¾ de la formation.
  • Elle vous permet également de produire une prestation de qualité sans terminer sur les rotules (au sens propre comme au figuré).

Si toutefois vous aviez dans l’idée de proposer des ateliers plus long, il peut être intéressant de les scinder en plusieurs cours de massage, afin de proposer un contenu digeste pour vos participants et les inciter à revenir.

Combien d’élèves prendre par cours de massage ?

Je ne saurais que trop vous conseiller de débuter par de PETITS groupes, 2 ou 3 personnes, surtout si c’est votre première expérience de formateur.

Car vous vous rendrez vite compte que c’est déjà du boulot.

Que tenir le timing demandera une certaine fluidité dans la gestion de l’atelier de massage, et que cela sera plus simple (et moins stressant) pour vous initier à l’encadrement de ce genre d’exercice.

Lorsque vous serez à l’aise avec ce nombre de participants, augmentez petit à petit le nombre jusqu’à trouver votre nombre idéal.

Si vous voulez un retour sur expérience :

  •  Au-dessus de 6 Personnes, il m’a été impossible de tenir mon atelier dans les 3h et dans de bonnes conditions.
  • 6 personnes, c’est possible, mais le rythme est soutenu et faire des pauses est difficilement envisageable (Ndlr : Une pause est indispensable, croyez-moi).
  • 4 personnes est pour moi le chiffre idéal (les chiffres pairs sont les plus pratiques pour les roulements entre élèves)

Ces chiffres sont les miens. Ce n’est qu’un retour de mon expérience, ils seront peut-être différents pour vous (mais vous pouvez vous y fier).

A quel prix proposer ces cours de massage ?

Tout d’abord, il est important de savoir quelle valeur a le massage dans votre région.

Car si vous exercez en plein cœur de Levallois-Perret, le prix que vous pourrez proposer sera forcements plus élevé que celui que vous pourriez appliquer à Mende en Lozère (même si l’endroit est très mignon).

Pour vous donner un exemple, dans ma ville, le prix d’un massage d’une heure varie de 60 à 80€ en moyenne. Je propose mes ateliers de 3 heures à 80€ par personne.

Si on le ramène au taux horaire, nous avons un tarif de 26€ de l’heure.

26€ de l’heure c’est pas fou fou, je vous le concède.

Mais ces ateliers ne s’organisent évidemment pas avec qu’une seule personne, et très rapidement, les chiffres deviennent beaucoup plus intéressants :

1 personne = 80€ = 26€/h

2 personnes = 160€ = 52€/h

3 personnes = 240€ = 78€/h

4 personnes = 320€ = 104€/h

5 personnes = 400€ = 130€/h

6 personnes = 480€ = 156€/h

Comme vous le voyez, même si ces ateliers demandent beaucoup de préparation et d’investissement, cela peu très vite devenir rentable.

Surtout que, une fois l’atelier rodé, vous n’aurez plus à effectuer tout le travail de construction (qui est assez conséquent).

Toutes considérations financières mises à part, ces ateliers pourront également vous apporter énormément de choses, que ce soit dans votre vie personnelle ou professionnelle.

Mon expérience avec les cours de massage

J’étais partenaire dans un centre de bien-être qui avait coutume d’organiser des ateliers dans divers domaines :

  • Yoga
  • Hypnose
  • Méditation
  • Pilate
  • Etc… 

C’est donc tout naturellement que m’est venue l’idée de proposer, dans le cadre de ces ateliers, des initiations au massage.

A cette époque, j’étais encore un tout jeune masseur. Cela ne faisait que quelques mois que j’avais terminé ma formation professionnelle.

Pourtant, plusieurs personnes m’ont fait confiance et sont venues à cet atelier. Et je me suis découvert une véritable passion pour l’enseignement.

Est-ce que ce premier atelier était parfait ? Diable non !

Mais il a été le point de départ de tout le reste.

Au cours d’autres ateliers, j’ai pu affiner ma pédagogie et mon aisance dans la construction et la tenue de ces petits cours de massage.

C’est aussi de ces ateliers que m’est venue l’idée de la création de ce blog.

Ils m’ont également permis d’avoir un article sur le journal quotidien de ma ville, ce qui m’a donné un peu plus de visibilité. ….

J’étais pas peu fier !

Et vous connaissez la suite…

Comment créer un atelier de massage ?

Un atelier de massage, cela ne s’improvise pas.

Il vous faut un ensemble de techniques cohérentes, qu’il est possible d’enseigner dans un temps imparti, ainsi que des outils permettant de donner une véritable valeur ajoutée.

Donc, il vous faudra :

  • Créer un protocole complet et efficace, adapté à des débutants, transmissible en un temps défini (la durée de l’atelier donc).
  • Créer un support permettant aux élèves de suivre le protocole durant l’atelier et de le retravailler chez eux.
  • Mon petit plus : leur offrir une petite bouteille d’huile de massage en fin d’atelier pour qu’ils puissent pratiquer le soir même.

Il m’aura fallu pas mal de tentatives pour arriver à un résultat convenable. Mais à force j’ai réussi à construire un atelier performant sur lequel j’ai eu d’excellent retours.

D’ailleurs, j’ai récemment mis en ligne cet atelier, clefs en main.

Il comprend :

  • Une formation vidéo qui vous montrera le protocole que j’enseigne dans l’atelier
  • Un livret illustré prêt à imprimer pour le remettre à vos participants
  • Des conseils sur la manière dont je tiens mes ateliers (qui sont facultatifs, je vous invite toujours à faire votre propre expérience, mais c’est toujours bon à prendre)
  • Vous pourrez également proposer la formation vidéo en vente complémentaire (avec un lien de parrainage) s’ils désirent avoir un support plus complet pour travailler le massage chez eux
  • D’autres conseils pour la tenu et la vente de votre atelier

Pour découvrir cet atelier clefs en main, je vous invite à cliquer sur le bouton ci-dessous :

Conclusion

Je conçois que cette facette de l’activité n’est peut-être pas pour tout le monde.

Mais je ne peux que vous conseiller de tenter l’expérience.

Ces ateliers apportent une dimension nouvelle dans votre rapport à la clientèle et permet d’établir des relations plus profondes.

Si vous vous piquez au jeu, ils vous ouvriront peut-être la voie vers de nouveaux projets intéressants.

En ce qui me concerne, ces cours de massage ont été un plus financièrement.

Mais cette approche différente du massage en tant que praticien bien-être m’a surtout permis de m’épanouir personnellement.

En massant vos clients, vous leur apportez du bien-être. Mais en leur apprenant le massage, vous leur offrez :

  • pour certains, la capacité d’apporter du bien-être à ceux qui leur sont chers
  • pour d’autres, un moyen de pimenter leur relations de couple
  • Et parfois même, vous participerez à créer des vocations !

Masser une personne, c’est avoir un impact sur sa journée.

Apprendre à masser à une personne, c’est avoir un impact sur sa vie.

D’autres articles intéressants :

Comment trouver des clients dans le massage bien-être ?

Comment trouver des clients dans le massage sur internet ?

Comment choisir sa première table de massage ?

    6 Répondre à "Cours de massage : l’atout succès dans le massage bien-être ?"

    • Catherine

      Bonjour,
      Merci de ce point très intéressant. Et rien n’arrive par hasard… : j’étais sur un salon ce week-end et un couple m’a justement demandé si je pouvais leur apprendre à se masser 🙂

      • Lazarus

        Merci de votre retour Catherine !

        Le massage est un savoir faire précieux (et très apprécié!) et il est vrai que de plus en plus de gens ont envie de s’y initier. (Et je parle en connaissance de cause ! 😀 )

    • Galli

      Très bon article de mettre en avant de pouvoir créer des ateliers de formation, mais une question me vient à l’esprit ; si on a une personne qui veut bien apprendre ais elle veut à la fin un certificat de formation ?

      • Lazarus

        Merci de ton retour Galli !

        Tu es totalement libre de donner des certificats, ou attestation de suivi de formation à la fin de tes ateliers.

        Il est vrai que, souvent, les stagiaires aiment bien repartir avec un petit quelque chose du genre.

        Le tout étant d’apposer sur ton certificat une mention précisant qu’il n’équivaut pas à un diplôme ou à une qualification professionnelle reconnu par l’état.

        Il faut savoir qu’à l’exception de quelques rares formations “Spa praticiens” qui se déroulent généralement sur un an (voir plus) et coûtent plusieurs milliers d’Euros (entre 7 ou 9000 si je dis pas de bêtise), aucun des certificats remis dans les écoles de massages ne sont reconnu par l’état.

    • Karine

      Merci bcp pour cet article très enrichissant et passionnant. Vous nous poussez a voir tjs plus loin dans notre évolution et j’adore. Je suis fan et j’ai hâte de pouvoir suivre les autres formations.
      Bon dimanche Nicolas et a tous et toutes 🙂

      • Lazarus

        Merci de ton retour Karine !

        Pas mal de choses sont en préparation, j’ai hâte de vous montrer tout ça.

        Bon dimanche à toi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.